L'Egypte élimine la Côte d'Ivoire et croise le Maroc en quarts de finale

choc entre la Côte d'Ivoire et Egypte
Par Eugène SAHI
Publié le 26 janvier 2022 à 19:57 | mis à jour le 26 janvier 2022 à 20:08

Le choc entre la Côte d'Ivoire et l' Egypte en 8è de finale de la Coupe d'Afrique des Nations, ce mercredi (17h) à Douala, a tourné à l'avantage des Pharaons, aux tirs aux buts (4-5). Les Egyptiens vont croiser le fer avec le Maroc en quarts de finale.

L'Egypte réjoint le Maroc en quarts de finale de la CAN 2021

Les joueurs de la Côte d'Ivoire réussissent un bon début de match avec beaucoup de rythme face à une sélection égyptienne, en grande difficulté à la relance et en conservation de balle. Au quart d'heure de jeu, la possession est donc logiquement en faveur des Éléphants (62 %). Pourtant, ce sont les Égyptiens qui se procurent la première occasion chaude de la rencontre. À la réception d'une mauvaise relance du gardien ivoirien, Omar Marmoush est servi avant d'armer une frappe puissante qui lobe Badra Ali Sangaré et s'écrase sur la barre transversale (17e).

C'est encuite au tour de Mohamed Salah d'alerter le portier ivoirien. Trouvé à l'entrée de la surface, l'attaquant de Liverpool se retourne et déclenche une frappe immédiate. Sangaré s'envole alors pour détourner en corner (21e). Après une première période marquée par deux occasions de but de part et d’autre, ni les Egyptiens ni les Ivoiriens ne parviennent à concrétiser dans ce huitième de finale de la CAN 2021. Une statistique pour illustrer la supériorité égyptienne en ce début de seconde période : 4 tirs à 0 en faveur des Pharaons (contre 7 de chaque côté en première période).

Les Ivoiriens ont vraiment du mal depuis le début de la seconde période face aux Égyptiens qui dominent depuis la reprise. Il y a beaucoup, beaucoup de déchets techniques du côté des Éléphants. Les Ivoiriens obtiennent un corner à vingt minutes de la fin de la rencontre après un beau travail d'Éric Bailly. Pépé se charge de le frapper et trouve Sangaré au deuxième. Il remet dans l'axe pour Haller qui dévie de la tête mais El-Shenawy détourne !

Les Ivoiriens ont plus de mal à construire devant l' Egypte depuis la sortie de Kessié

Passé l'heure de jeu, l'état physique des deux équipes se dégrade et le rythme retombe d'un cran. Mais les ouvertures se multiplient, profitant aux attaquants tels que Mohamed (62e) côté égyptien, Haller (69e) ou Pépé (75e, 78e) côté ivoirien. Et le portier des Pharaons se révèle impérial. El Shenawy sauve même les siens grâce à un superbe double arrêt face à Zaha et Haller (85e). Malheureusement, il demande le changement juste après. C'est peut-être le tournant du match.

Les prolongations

Les deux nations se sont neutralisées jusqu'au bout, ne trouvant jamais la faille dans les 30 derniers mètres. Les deux gardiens se sont notamment illustrés durant ces 90 minutes, avec El-Shenawy sorti sur blessure après une ultime parade. À la 103e mn, Pépé décale bien Sangaré qui envoie une frappe dans la lucarne égyptienne mais Gabaski réalise sa première parade du match, de quoi le mettre en confiance pour la suite; lui qui est rentré en jeu.

Mohamed Salah envoie l'Egypte en quarts de finale ! Le capitaine des Pharaons inscrit ce 5e tir au but décisif. L'Egypte élimine la Côte d'Ivoire et défiera le Maroc en quarts de finale après que Eric Bailly a raté son tir face à Gabaski ! Il détourne le tir du défenseur de United dans l'axe et se présente comme le possible héros des Pharaons !




Afficher les commentaires
Articles les plus lus