RDC: Rencontre fructueuse entre Recep Erdogan et Tshisekedi

Président turc Recep Tayyip Erdogan a quitté la RDC
Par Eugène SAHI
Publié le 21 février 2022 à 16:33 | mis à jour le 21 février 2022 à 16:33

Au terme d'une visite officielle au bilan plus que satisfaisant, le Président turc Recep Tayyip Erdogan a quitté la RDC ce lundi matin après avoir paraphé au moins sept accords de coopération avec son homologue Félix Tshisekedi.

Erdogan en RDC - Ankara et Kinshasa renforcent leur coopération politique, économique et sécuritaire

La visite en RDC est l’entame d’une nouvelle tournée africaine pour le président Recep Tayyip Erdogan qui le mènera dans trois pays du 20 au 23 février, notamment en RDC, Sénégal et Guinée-Bissau. Recep Tayyip Erdogan a atterri dimanche à Kinshasa, la capitale de la RDC, qui est la première étape de sa tournée africaine. Les Présidents Tshisekedi et Erdogan ont eu un ultime entretien en tête-à-tête ce matin avant de partir ensemble vers l'aéroport de Ndjili où le Président Erdogan a reçu les honneurs républicains avant de s'envoler vers sa prochaine destination africaine.

Le renforcement de la coopération bilatérale a été au cœur des échanges du président Erdogan avec les autorités de la RDC. Le pays étant en pleine instabilité sécuritaire, plusieurs accords économique et militaire ont germé de cette rencontre, ne serait-ce que pour des formations ou l’achat d’équipements militaires.

« Ce jour est un jour historique dans les relations entre la Turquie et la République démocratique du Congo » en raison « des accords signés entre nos deux pays et qui symbolisent la volonté de raffermir nos relations », a déclaré le président Tshisekedi à l’issue d’un tête-à-tête avec son homologue turc.

Ces accords portent sur « plusieurs domaines de coopération » notamment « la sécurité, les infrastructures, la santé, le transport », a-t-il indiqué, saluant une « coopération gagnant-gagnant ». Dans le domaine sécuritaire, « nous avons sollicité le soutien de la Turquie pour lutter contre les milices et groupes terroristes dans l’est de notre pays », a dit M. Tshisekedi. Après sa visite en République démocratique du Congo, le président turc se rendra au Sénégal et en Guinée-Bissau.

Les différents aspects de la coopération entre la Turquie et ces pays ainsi que les possibilités d'amélioration des rapports dans tous les domaines seront abordés lors des réunions officielles qui se tiendront dans le cadre de la tournée. Lors de sa visite à Dakar, le Président Erdogan assistera à la cérémonie d'inauguration du Stade olympique de Dakar d'une capacité de 50 mille spectateurs, construit par une entreprise turque, aux côtés du Président du Sénégal, Macky Sall et des chefs d'État des autres pays invités.

Le président turc doit également tenir des entretiens bilatéraux avec les dirigeants des pays participants à l'événement. Il préside également l'inauguration officielle du nouveau bâtiment de l'ambassade à Dakar. La visite d'Erdogan en Guinée-Bissau sera la première visite officielle d'un président turc dans ce pays de l'Afrique de l'ouest.

Les ministre turcs des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, de l'Intérieur, Suleyman Soylu, de la Défense, Hulusi Akar, du Commerce, Mehmet Mus, des Transports et des Infrastructures, Adil Karaismailoglu, de la Jeunesse et des Sports, Mehmet Muharrem Kasapoglu, le Directeur de la Communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, le porte-parole de la Présidence turque, Ibrahim Kalin et le président de l'Industries de la Défense, Ismail Demir font partie de la délégation qui accompagne Recep Tayyip Erdogan.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus