Rigobert Song : "Ce n’était pas facile, mais nous l’avons fait"

Rigobert Song :
Par K. Richard Kouassi
Publié le 30 mars 2022 à 12:32 | mis à jour le 30 mars 2022 à 12:32

Rigobert Song conduira l’équipe nationale du Cameroun à la Coupe du monde 2022 au Qatar. Le tout nouveau sélectionneur des Lions Indomptables nommé par Samuel Eto’o a qualifié son équipe en battant l’Algérie sur le fil à Blida.

Rigobert Song garde la tête sur les épaules

Battus lors du match aller sur leurs installations, les joueurs camerounais savaient que le match retour en terre algérienne n’allait pas être de tout repos. Cependant, les Lions Indomptables font une bonne entame de partie et ouvrent le score à la 22e minute grâce à Éric Maxim Choupo-Moting.

La qualification tente d’échapper aux joueurs de Rigobert Song quand pendant les prolongations, Ahmed Touba donne l’avantage aux Fennecs de l’Algérie en inscrivant un but à la 118e minute. Le salut des protégés de Samuel Eto’o Fils vient de Karl Toko-Ebambi qui marque le second but du Cameroun et projette son équipe au Mondial 2022.

Après cette brillante qualification de son équipe pour la Coupe du monde, Rigobert Song refuse de dormir sur ses lauriers. L’ex-défenseur camerounais a expliqué que tout commence maintenant. "Ce n’était pas facile, mais on l’a fait. Tout cela n’aurait pas été possible sans la grâce de Dieu, notre courage, notre détermination et notre force mentale. Félicitations à mes joueurs pour avoir travaillé leurs chaussettes. Merci i pour toutes vos prières et votre soutien. Le travail commence maintenant", a déclaré le technicien camerounais sur son compte Twitter.

Du côté algérien, c'est la grosse déception. L’équipe de Djamel Belmadi a eu une piètre participation à la CAN 2021 au Cameroun. Elle a été éliminée dès le premier tour par la Côte d'Ivoire de Patrice Beaumelle. "On est effondré. On a mis notre vie entre parenthèses pour ce match. Pour notre pays, notre peuple. Le ciel nous est tombé sur la tête. C’est du football, c’est du sport. Mais c’est toute notre vie, en même temps", a confié le sélectionneur algérien qui s’est effondré à genou au coup de sifflet final.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus