Patrice Beaumelle: "C'est trop facile d'attaquer les joueurs ou l'entraîneur"

Patrice Beaumelle
Par Mael Espoir
Publié le 03 mai 2022 à 10:43 | mis à jour le 03 mai 2022 à 10:43

Quelques semaines après avoir quitté son poste de sélectionneur des Éléphants de Côte d'Ivoire, Patrice Beaumelle dénonce des manquements au niveau de la Fédération ivoirienne de football (Fif).

Patrice Beaumelle: ''En Côte d'Ivoire, il y a trop de choses qui sont laissées au hasard''

Le sélectionneur français, Patrice Beaumelle, a passé un peu plus de deux ans à la tête des Eléphants de Côte d'Ivoire. Deux années durant lesquelles il n'a pas réussi à atteindre les objectifs qui lui étaient assignés, à savoir de qualifier la sélection ivoirienne pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, mais également de remporter la Can 2021 au Cameroun.

Après ces deux échecs, le comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football a décidé de ne pas prolonger son contrat. Dans une interview accordée à footmercato, Patrice Beaumelle a déploré certains manquements au niveau de la Fédération, qui, selon lui, ont aussi impacté négativement le rendement de l'équipe nationale.

'' L'instabilité de la fédération a beaucoup joué. Mon président, celui qui m'avait fait signer, est décédé. Il n'y a pas eu d'élections derrière et le comité de normalisation ne connaissait pas les rouages du football. On a senti qu'on ne pesait pas dans la balance d'un point de vue puissance de la fédération. On n'avait pas un président charismatique. Par exemple, contre le Cameroun, Samuel Eto'o, qui n'était même pas président, était présent pour ce match décisif. Nous, il nous fallait juste un match nul pour aller aux barrages du Mondial et on n'avait personne. On s'est senti seul. Pour aller au haut niveau, il faut se sentir épaulé. Augustin Sidy Diallo, paix à son âme, on était sa famille. J'ai le sentiment d'avoir été seul au monde depuis sa disparition'', a indiqué Patrice Beaumelle qui estime que le football doit être remis au centre des préoccupations des dirigeants de la Fif.

'' Les détails, ce n'est pas que d'un point de vue sportif. En Côte d'Ivoire, il y a trop de choses qui sont laissées au hasard. On doit remettre le football au centre. On doit servir le football et ne pas s'en servir. Par exemple, quand on perd du temps pour faire des VISA, on laisse trop d'énergie. Avant le match de la France, quand tu as 17 joueurs qui passent des journées pour faire des VISA pour partir en Angleterre à trois jours du match... Ce sont des détails qui font que peut-être que sans cette perte d'énergie, on ne prend pas ce but et qu'on marque même à la fin. C'est trop facile d'attaquer les joueurs ou l'entraîneur. Il faut corriger ces détails. Je pense que notre défaite 2-1 face à la France, ce n'est pas sportif, c'est administratif'', a peste Patrice Beaumelle.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus