Zoom sur le Pont HKB, l’un des plus importants chantiers d’Afrique de l’Ouest

Le Pont HKB, une véritable bouffée d’oxygène pour les Abidjanais
Par David Yala
Publié le 07 mai 2022 à 13:02 | mis à jour le 07 mai 2022 à 13:02

Long de 1,5 km en 2x3 voies et d'une largeur de 28 m, le Pont Henri Konan Bédié (Pont HKB ), communément appelé « 3ème pont », est l’un des plus importants chantiers d’infrastructure de l’Afrique de l’Ouest.

Le Pont HKB, une véritable bouffée d’oxygène pour les Abidjanais

Le troisième pont qui enjambe la lagune Ebrié a été mis en service en décembre 2014. Confrontés à une très forte poussée de l'urbanisation, les deux premiers ponts étaient saturés aux heures de pointe. L’ouvrage vient donc désengorger le pont Félix Houphouët Boigny construit en 1957 et le pont Général De Gaulle construit en 1967.

« Cette infrastructure permet un gain de temps important. Avec le pont, adieu les embouteillages interminables. En quelques minutes, de Marcory l'on peut facilement joindre la Riviera », s’est réjouit Pacôme Kassépi, taximètre.

D’un coût initial de 152 milliards de FCFA, la construction du pont HKB s'inscrit dans une volonté du gouvernement d'améliorer la circulation dans le district d’Abidjan. Il permet également de renforcer les performances du tissu commercial et industriel.

Après les centaines d’emplois créés durant les travaux, le projet emploie plus de 1 500 personnes, dont 90 % d’Ivoiriens. Le Pont HKB qui relie les parties nord et sud de la capitale économique est une véritable bouffée d’oxygène. C’est le symbole du rebond économique ivoirien.

« Nous sommes fiers du gouvernement pour avoir construit ce pont qui est l’une des vitrines du développement du pays. Avec cette infrastructure, nous pouvons rallier l’aéroport en 30 minutes », a déclaré Diabaté Sékou, opérateur économique.

Pont à péage depuis le 2 janvier 2015, les tarifs sont : 500 FCFA pour les voitures, 1 500 FCFA pour les cars et camions et 3 000 FCFA pour les poids lourds. Le pont HKB enregistre une moyenne de plus de 70 000 véhicules par jour.

Avec CICG


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus