Russie: Après Satan 2, Poutine brandit l'avion de l'apocalypse Ilyushin IL-80

AIMAK, avion de l'apocalypse
Par Eugène SAHI
Publié le 08 mai 2022 à 13:53 | mis à jour le 30 mai 2022 à 13:37

Surnommé "Doomsday plane" ou avion de l'apocalypse, l’ Ilyushin IL-80 ou AIMAK, est un avion militaire particulièrement stratégique de l'armée russe conçue lors de la Guerre froide. Il fait office de bunker volant permettant de protéger les hauts responsables de la Russie en cas d’attaque nucléaire. Après la bombe nucléaire Satan 2, cet appareil est la deuxième invention spectaculaire des forces armées russes.

La Russie exhibe son AIMAK, l’ avion de l'apocalypse, le 9 mai dans le ciel de Moscou

Ilyoushin IL-80 ou AIMAK, c’est cet avion de l'apocalypse présenté comme le bunker nucléaire volant de Vladimir Poutine, qui est l’invité surprise de la parade lors de la fête de la grande guerre patriotique du 9 mai à Moscou.

L'Iliouchine (Ilyoushin) IL-80 porte le nom de rapport OTAN Maxdome (bien que certaines sources affirment qu'il utilise le nom de rapport Camber, comme la version civile Il-86). Le nom de code russe pour l'avion est Aimak, ou Eimak (issu du mongol signifiant « clan »).

Après la bombe nucléaire Satan 2, l'armée russe et son bunker volant

C’est ce bunker nucléaire volant et plusieurs avions de guerre de l'armée russe qui ont en effet survolé la capitale Moscou dans le cadre des préparatifs à la parade du 9 mai. Ce jour qui marque le triomphe de l'URSS contre l'Allemagne nazie lors de la Seconde Guerre Mondiale, est un moment particulièrement fédérateur à l'échelle du pays.

"Pour la Russie, le 9 mai est une fête nationale, un rendez-vous militaire important et il est à peu près sûr que, pour le président Poutine, le 9 mai doit être un jour de victoire", expliquait Emmanuel Macron au micro de RTL début avril.

Il faut noter que l'armée russe possède plus de 6000 têtes nucléaires. Ces armements peuvent lui permettre de se mesurer à n'importe quelle armée du monde avec une supériorité certaine.

Le Kremlin célèbre-t-il sa victoire militaire en Ukraine?

Est-ce une manière pour le Kremlin de profiter de ces célébrations pour annoncer une victoire militaire en Ukraine?

Ce défilé sera toutefois l'occasion pour les Russes de montrer à l'Occident les petites pépites de leur arsenal militaire.

Quand Vladimir Poutine effraie le monde avec le missile Satan 2 de la Russie

Cette année, invasion de l'Ukraine oblige, il devrait y en avoir un peu moins que d'habitude, mais il semble déjà clair que les missiles balistiques à capacité nucléaires se trouveront en tête du cortège, histoire d'ajouter un coup de pression sur les populations occidentales quant à la menace d'une offensive nucléaire. Il faut rappeler qu'une semaine après le tir du fameux missile RS-28 Sarmat, rebaptisé missile Satan-2 de la Russie par l'Occident, Vladimir Poutine avait réitéré à demi-mot la menace d'utilisation de l'arme nucléaire en cas d'intervention occidentale dans le conflit en cours en Ukraine.

Un monstre volant à quatre réacteurs, un blindage spécial contre une explosion nucléaire

Outre la diffusion par la chaîne de TV russe la plus populaire, d'images simulant le tir de missiles Satan-2 sur Paris, Londres ou Berlin, parmi les gadgets tournant autour de la menace nucléaire, la Russie vient de sortir de sa réserve son vieil Iliouchine II-80. Issu de la Guerre froide, l'aéronef géant, dont le nom de code russe est Aimak, est censé être un bunker volant permettant de protéger les hauts responsables du Kremlin en cas d'attaque nucléaire. Il s'agit précisément d'un centre de commandement volant. Il est très rare que l'on puisse voir ce II-80 en dehors de son hangar. La dernière fois, ce fut il y a 12 ans. Il vient pourtant de réaliser un très symbolique petit tour de chauffe avant la cérémonie du 9 mai autour de Moscou.

Basé sur un Iliouchine II-86 civil, l'aéronef propulsé par quatre réacteurs dispose d'un blindage spécial et est dénué de hublots pour les passagers afin de les protéger des conséquences d'une explosion nucléaire et de conserver la fonctionnalité des systèmes radios de l'aéronef. L'appareil n'est doté que d'une seule porte d'embarquement. Sa bosse au-dessus de la carlingue enferme un équipement de communication satellite et des liaisons radio. L'avion a été produit en quatre exemplaires à la fin des années 80. Il serait en cours de modernisation. En 2020, alors que l'un d'eux était en maintenance, certains de ses appareils de communication ont été volés.

Moscou : Vladimir Poutine est-il le seul à disposer d'un tel avion ?

Le Kremlin de Vladimir Poutine n'est pas seul à disposer d'un tel appareil. Les États-Unis sont aussi équipés d'un appareil équivalent avec le Boeing E-4B Noac. Il repose également sur une base d'avion civil, le Boeing 747-200F propulsé par quatre moteurs. L'avion américain est, lui aussi, dénué de hublots et possède également un dôme abritant son système de communication. Ce Boeing a aussi été produit en quatre exemplaires et est utilisé périodiquement pour gérer les situations d'urgence lors de catastrophes naturelles. Les militaires américains lui ont donné le surnom de l'avion du « jugement dernier ». Une appellation que le Kremlin aimerait sans doute que l'on attribue à son propre II-80 pour renforcer cette crainte d'une escalade nucléaire.

Russie exhibe son avion de l'apocalypse - Russie exhibe son avion de l'apocalypse - Russie exhibe son avion de l'apocalypse

L'impressionnante vitesse et la puissance de Satan 2

Cette bombe nucléaire Satan 2 est un missile balistique intercontinental. Sa vitesse fait sa force, sans compter les irréparables dégâts qu'il est capable de causer. Ce missile propulsé par un moteur-fusée à ergols liquides possède un dispositif de type mirvage. Développé par le Bureau d'étude Makeïev dès 2009, pour remplacer le SS-18 Satan, il fait la fierté de la Russie.

Video Satan 2 ou de RS-28 Sarmat

La grande capacité de charge de Satan 2 lui permet d'emporter jusqu'à dix têtes de forte puissance nucléaire ou de quinze têtes de puissances nucléaires joindre, voir d'une combinaison de têtes thermonucléaires et de contremesures conçues pour tromper les défenses antimissiles. C'est une réponse de l’armée russe à l'Amérique et son programme Prompt Global Strike. L'armée russe annonce le 20 avril 2022 un premier tir réussi de ce missile.

Le Sarmat est une arme nucléaire de dernière génération, mais elle n'est pas la seule de l'arsenal russe. Elle n'est même pas déployée contrairement à plusieurs autres têtes nucléaires de l'armée russe. L'existence du Sarmat surnommé Satan 2 avait attiré l'attention des spécialistes au début du conflit russo-ukrainien.


Combien de bombes nucléaires possède la Russie ?

En 2022, la Russie possède 5 977 bombes nucléaires. Le Président Vladimir Poutine avait mis en alerte les forces de dissuasion nucléaire russes. Pour lui, cette action est un signal aux Occidentaux qui seraient tentés de s'interposer contre son opération spéciale en Ukraine. La Russie est à ce jour la première puissance nucléaire au monde.

Combien de missiles nucléaires a la France ?

Contrairement à la Russie, la France n'a que 280 têtes nucléaires déployées. Elle a aussi entre 10 et 20 autres missiles nucléaires en réserve, donc un total de 300 armes nucléaires.

Où se trouve l'aire de lancement des missiles russes ?

L'aire de lancement des missiles russes est le cosmodrome de Baïkonour, une base de lancement située au centre du Kazakhstan crée en 1956. Celle-ci est basée à proximité de la ville de Baïkonour, dans une région de steppe où le climat est extrême. Cette base dispose d'un embranchement sur la ligne de chemin de fer Moscou.


Quel dégât peut causer l'arme nucléaire de la Russie ?

Comme le dit le président russe Vladimir Poutine, l'arme nucléaire de la Russie peut causer des dégâts jamais expérimentés par aucun pays au monde. Rien que le missile Satan 2 pourrait dévaster un territoire grand comme la France.

Combien de tête nucléaire a-t-on en Russie ?

Selon les spécialistes, la Russie est la plus grande force nucléaire au monde. À ce jour, la Russie possède 5 977 têtes nucléaires, ce qui en fait le pays le plus redoutable au monde.

Combien de missile nucléaire a la Russie ?

La Russie possède 800 missiles balistiques lancés par sous-marin. Elle a 580 missiles lancés par avion à partir de bombardiers nucléaires.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus