Kemi Seba débarque au Mali : Ce qu’il a dit à Assimi Goïta

Kemi Seba débarque au Mali : Ce qu’il a dit à Assimi Goïta
Par K. Richard Kouassi
Publié le 09 mai 2022 à 08:25 | mis à jour le 09 mai 2022 à 08:25

Kemi Seba a récemment effectué une visite au Mali. Stellio Gilles Robert Capo Chichi, de son vrai nom, a échangé avec le président du Mali, le Colonel Assimi Goïta.

Kemi Seba a eu une "réunion profonde" avec Assimi Goïta

En visite au Mali, Kemi Seba a eu une rencontre avec l’actuel dirigeant du pays. L’activiste anti-colonialiste a affirmé avoir eu une "réunion profonde, fraternelle et productive" avec le colonel Assimi Goïta. Le patron de l’ONG Urgences panafricaniste a assuré que le président malien soutient pleinement sa lutte "aux quatre coins du monde".

"De même que le Che a répandu partout où il le pouvait la révolution socialiste portée institutionnellement par le Cuba de Fidel Castro, nous répandons et répandrons partout en Afrique et dans sa diaspora, la révolution panafricaniste portée institutionnellement par le Mali du président Goita", a laissé entendre Kemi Seba.

Catégoriquement opposé au franc CFA, l’hôte du colonel Assimi Goïta a choqué l’opinion internationale en brûlant un billet de 5 000 francs au cours d’un rassemblement à Dakar en août 2017. Cela lui a valu un passage derrière les barreaux.

Kemi Seba avait été cueilli tôt le matin à son domicile le vendredi 25 août 2017 par des agents de la Division des investigations criminelles (DIC). II faut dire que l’ancien membre de Nation of Islam a toujours considéré le franc CFA comme un "scandale économico-politique d’ordre colonial".

Le militant panafricaniste a déjà été expulsé de la Guinée, du Togo, du Sénégal et de la Côte d'Ivoire. De passage à Abidjan, il a été entendu par les services de sécurité ivoiriens. Puis Kemi Seba a embarqué dans un vol en direction du Bénin, son pays d’origine. Il n’hésitait pas à qualifier Alassane Ouattara d’ "esclave volontaire". À sa descente d’avion à Cotonou, le détracteur du franc CFA a été arrêté par la police béninoise




Afficher les commentaires
Articles les plus lus