Ghana: Deux startups éducatives intègrent le portefeuille IP Education et Emploi

Par Eugène SAHI
Publié le 10 mai 2022 à 14:06 | mis à jour le 10 mai 2022 à 14:06

Codetrain et OpenLabs, deux établissements de formation digitale basés au Ghana viennent d'intégrer le portefeuille du fonds d'accès I&P Education et Emploi, un programme de financement mixte qui vise à renforcer l’adéquation entre formations et besoins des employeurs.

Ghana: Investisseurs & Partenaires et Mastercard Foundation à la recherche de Champions du secteur éducatif

Le groupe I&P est le pionnier de l’investissement d’impact en Afrique, entièrement dédié au financement et à l’accompagnement des start-ups et petites et moyennes entreprises (PME).

Démarré en 2021, le programme I&P Education et Emploi, fruit du partenariat entre Investisseurs & Partenaires et Mastercard Foundation, permet de soutenir 30 entrepreneur.e.s du secteur éducatif (« édupreneurs ») en Côte d’Ivoire, au Ghana et au Sénégal.

Leurs offres de formation démocratisent l'accès au numérique pour les jeunes femme et hommes ghanéens.

Codetrain, une nouvelle conception de l'industrie technologique africaine

Fondée en 2017 par Richard BRANDT, diplômé en mathématiques et ancien data analyst. L’idée vit le jour lors que Richard Brandt se heurta au manque d’expérience pratique des stagiaires. Aujourd’hui, le centre de formation propose deux cursus : le développement web full-stack et le développement d'applications mobiles, avec un focus sur l'enseignement pratique et l'apprentissage interactif. Depuis sa création, environ 500 étudiants ont été formés et ont trouvé un emploi de qualité dans le domaine du numérique.

« Ce financement représente une capacité de croissance incroyable, plus d'opportunités pour la jeunesse africaine. Il nous permettra de poursuivre notre mission : donner à la jeunesse africaine les outils pour rejoindre la révolution numérique mondiale et avoir un impact sur leur communauté», souligne Richard BRANDT, fondateur de Codetrain.

OpenLabs, une relation de proximité avec le secteur privé

OpenLabs est un établissement d'enseignement supérieur proposant des cours en ligne et en présentiel dans les domaines de l'informatique. Fondée en 1999, avec pour mission de lutter contre le chômage des

jeunes par l'acquisition de compétences numériques, OpenLabs a noué des partenariats stratégiques solides avec des entreprises technologiques renommées telles qu'IBM, Google for Education et Huawei. OpenLabs offre à ses étudiants une formation de qualité alignée sur les besoins du monde du travail du 21e siècle.

Avec plus de 100 000 étudiants formés, OpenLabs est pleinement engagé dans la transformation de l'industrie technologique africaine.

Un programme complet adapté au secteur éducatif africain

Le soutien financier et l'assistance technique fournis par le programme I&P Education et Emploi permettront à Codetrain d'étendre l'accessibilité de son offre de formation à travers le Ghana et d'augmenter le taux d'employabilité des diplômés grâce à la création d'une plateforme d'e-learning.

OpenLabs renforce, ainsi, sa position d’établissement de référence, notamment par l'acquisition d'équipements informatiques et l'introduction de politiques et de pratiques visant à protéger les apprenants sur le campus.

En outre, un programme de bourses et des mécanismes de paiement flexibles seront mis à disposition des jeunes, des femmes et des populations vulnérables.

« Le secteur informatique a un bel avenir, et la crise du COVID-19 a accéléré le besoin de compétences numériques. Pourtant la jeunesse africaine n'a toujours pas accès à des formations adéquates ni à des opportunités d'emploi. Notre programme apporte des réponses adaptées aux réalités d'un secteur peu attrayant pour les investisseurs, mais qui est indispensable au développement du continent. », a déclaré Koumba ANOUMA, directrice de la Facilité d'accès I&P Education et Emploi.

« Les entreprises EdTech ont le potentiel d'augmenter de manière significative l'accès et la qualité de l'éducation sur le continent, tout en permettant aux jeunes d'acquérir les compétences requises pour le monde du travail. En soutenant ces entreprises, nous leur permettons d'autonomiser directement et de créer des voies d'accès à des opportunités de travail décentes pour les jeunes Ghanéens et Ghanéennes.», a ajouté Rosy Fynn, responsable Mastercard Fondation au Ghana.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus