Initiative d’ Abidjan: La FAO mobilise un appui de 12 milliards FCFA

COP15: 700 milliards FCFA pour sur cinq ans pour rendre viable l’ Initiative d’ Abidjan
Par Eugène SAHI
Publié le 10 mai 2022 à 18:43 | mis à jour le 10 mai 2022 à 18:43

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) s’est engagée à soutenir l’ Initiative d’ Abidjan de la COP 15 sur la désertification, à travers une contribution financière de 20 millions de dollars US soit plus de 12 milliards de Francs CFA.

COP15: 700 milliards FCFA pour sur cinq ans pour rendre viable l’ Initiative d’ Abidjan

L’annonce a été faite lundi 9 mai 2022 par la directrice générale adjointe de l’agence onusienne, Maria Helena Semedo, lors d’un entretien à l’AIP, en marge du sommet des chefs d’État et de gouvernement à l’ouverture officielle de la 15e conférence des parties sur la Désertification et la sécheresse (COP 15).

« L’Initiative d’Abidjan ou Abidjan Legacy Program est un programme de développement durable et de transformation de système agroalimentaire au niveau de la Côte d’Ivoire, pour qu’il soit plus durable, pour qu’il apporte plus de création d’emplois, aider les gens à sortir de la pauvreté et donner plus de valeur à certaines filières de production, notamment la filière cacao, la filière anacarde et d’autres filières », a indiqué Maria Helena Semedo.

Elle a précisé que l’agence onusienne apporte son soutien et la connaissance technique pour le développement et l’implémentation de ce programme.

« Au niveau des connaissances, des facilitations d’échanges d’expériences, avec d’autres pays, au niveau des systèmes d’information pour savoir quelles sont les politiques appropriées et au-delà de cela, on a des programmes qu’on a fait avec le Fonds vert pour l’environnement, notamment dans la récupération des terres dégradées », a-t-elle expliqué.

L’Initiative d’Abidjan constitue une réponse globale et intégrée qui vise tout d’abord à créer les conditions d’une durabilité environnementale, à replacer ensuite le secteur agricole dans un rôle puissant de création d’emplois et de revenus, à produire enfin un équilibre social qui garantisse à toutes les couches de la société, le droit à une alimentation équilibrée et à une vie plus décente.

D’un montant de 1,5 milliard de dollars (environ 700 milliards FCFA) pour une durée de cinq ans, l’Initiative d’Abidjan est organisée en quatre points principaux.

Il s’agit de la lutte contre la déforestation et sur la restauration des forêts qui vise à restaurer 20% du couvert forestier ivoirien d’ici la fin de la décennie l’amélioration de la productivité agricole à travers la mécanisation et la restauration des sols, les actions en vue de rendre les chaînes de valeurs actuelles plus durables avec « une transformation locale plus significative, pour générer davantage de richesses et d’emplois , surtout pour les jeunes et les femmes » et l’identification des chaînes de valeur du futur, « respectueuses des sols et qui vont résister au changement climatique ».




Afficher les commentaires
Articles les plus lus