Philippe LÉGRÉ déballe les coulisses de l'Appel de Daoukro avec Amadou Soumahoro

Deuil: L'émouvant témoignage de Philippe LÉGRÉ à Amadou Soumahoro
Par David Yala
Publié le 10 mai 2022 à 23:21 | mis à jour le 11 mai 2022 à 00:13

Décédé le samedi dernier à Abidjan, le président de l'Assemblée nationale, Amadou Soumahoro, sera inhumé vendredi prochain dans sa ville natale de Séguela. Avant l'ultime séparation, son frère et ami qu'il appelait affectueusement "joli garçon", à savoir Philippe LÉGRÉ, Ministre, Gouverneur du District Autonome du Bas-Sassandra, Membre du Directoire du RHDP, lui rend un témoignage des plus émouvant. De grosses révélations par exemple sur les coulisses de l'Appel de Daoukro. Ci-dessous, l'intégralité du "témoignage en mémoire d’un grand homme Amadou Soumahoro".

Deuil: L'émouvant témoignage de Philippe LÉGRÉ à Amadou Soumahoro

Je t'appelais CHARMANT GARÇON. En retour tu m'appelais JOLI GARÇON. Tu as joué un rôle très important dans mes relations avec le grand chef. Pendant la crise qui a secoué le pays, nous étions au Directoire du RHDP ancienne formule. Tu étais le chef de file du RDR, le Ministre Salif N'DIAYE celui de l’UDPCI, le Ministre DJEDJE Mady pour le PDCI, et moi-même Philippe LÉGRÉ chef de file du MFA d'alors.

Le Professeur DJEDJE Mady était le Président. Le Professeur Salif N'DIAYE premier vice-président, toi mon grand frère Amadou SOUMAHORO deuxième Vice-Président et moi-même Philippe LEGRE troisième Vice-Président; Ainsi avons-nous travaillé intensément jusqu'à l'élection présidentielle de 2011. C’est en cette période de transition que le sobriquet JOLI GARÇON m'a été donné par toi Amadou SOUMAHORO et les autres frères tant l'ambiance dans laquelle nous travaillions était emprunte de convivialité. Pourquoi joli garçon?

C'est une autre histoire. C'est toi, le grand frère Amadou SOUMAHORO, qui m'a mis en relation avec le grand chef le Président ALASSANE OUATTARA alors Président du RDR, et moi Secrétaire Général du MFA en cette période de travaux concertés où les 4 partis constituant le RHDP groupement devraient totalement être soudés. La première rencontre, c'était dans les bureaux du quartier vallon rue des jardins.

C'est là que je fus reçu pour la première fois par ce grand homme, le Président du RDR, le docteur Alassane OUATTARA. Je me souviens encore quand sortis de cette précieuse audience, au niveau de la station à essence je t'ai dit cette phrase. Charmant Garçon il est très captivant. Aujourd'hui beaucoup d'eau a coulé sous le pont et le ‘‘RHDP parti’’ a pris la relève pour le combat du développement.

"Charmant garçon, je te serai éternellement reconnaissant pour m'avoir fait connaître un grand homme"

Amadou SOUMAHORO, charmant garçon, c'est comme ça que je t'ai toujours appelé jusqu'à ton rappel à Dieu hier. Charmant garçon tu as accompli ta mission sur terre. Elle doit maintenant se poursuivre dans les cieux à travers beaucoup d'intercessions auprès du tout puissant miséricordieux à l'effet de donner la force à ton grand frère le Président de la République son Excellence Alassane OUATTARA, et à tous ceux que tu laisses à ses côtés pour poursuivre l'exaltante mission de développement que l'Eternel Dieu lui a confiée.

Charmant garçon, je te serai éternellement reconnaissant pour m'avoir fait connaître un grand homme, un très grand homme en la personne du grand chef. Un très grand homme qui a changé ma vie. Un très grand homme qui a donné un sens à ma vie. Avec toi charmant garçon j'ai appris et retenu la loyauté, la fidélité, la patience et l’engagement total sans calculs dans tout. Tu as été une école pour moi.

Je me souviens encore comme si c'était hier des voyages aux côtés du grand chef à Niamey au Niger, à Ouagadougou au Burkina Faso et aussi à l’intérieur du pays pendant la période de transition. J’ai beaucoup appris à tes côtés. Après ma sortie du gouvernement en qualité de Ministre des Sports et Loisirs, après ma démission du MFA, je fus accueilli au RDR par le grand chef qui m'a fait l’honneur de me nommer Secrétaire Général Adjoint du RDR en charge de la mobilisation, de la logistique et de la sécurité.

Je venais de créer le Monascau RHDP pour demander la candidature unique au RHDP au profit du Président OUATTARA notre grand chef. Mon Premier Vice-Président dans ce mouvement Monascau RHDP était le Ministre Pascal ABINAN Kouakou. Au RDR le Président du parti m'a aussi nommé Vice-Président du RDR chargé de la sécurité, de la coordination des Régions de la Nawa et du Gbôklè.

"Tu te souviens de ce qui s'était passé le jour de l'appel de Daoukro"

Charmant garçon tu m'as été d’un soutien sans failles. Tu as réussi mon intégration dans ce grand parti RDR. Ça n'a pas été facile mais tu l'as réussie. Cette équipe composée du Ministre d’Etat KAFANA Koné, des Ministres MAMADOU Toure, Adama BICTOGO, DIAKITE Coty, Jeanne PEUHMOND, SIDIKI Konate, des Professeurs Lemassou FOFANA, KOUYATE, des Dames Maferima DIARRASSOUBA, TOURE Aya Virginie, des sieurs DOUMBIA Ibrahima, BLE MAMADOU, ADJE Dominique, de Docteur Coulibaly et moi-même pour ne citer que ceux-là, cette équipe dis-je sous ton leadership a travaillé et glané des lauriers.

Charmant garçon, Amadou SOUMAHORO, c'est avec ton accord et la bénédiction du Ministre Ahoussou KOUADIO Jeannot alors Président de L'ARDCI que j'ai créé le mouvement national de soutien à la candidature unique au RHDP (Monascau-RHDP). Tu te souviens de ce qui s'était passé le jour de l'appel de Daoukro. Le Président BEDIE m'avait fait appeler par monsieur KONAN Henri son homme de main. J’étais accompagné de Cissé SINDOU, Président du Conseil Régional du Folon.

Avant d'y aller je suis passé te dire que le Président BEDIE me demandait de le voir avant qu'il ne sorte pour la place publique. Je suppose que c'est pour la candidature unique pour laquelle je me battais depuis un bon moment. Charmant garçon tu m'as dit vas joli garçon, je t'attends ici. Reviens-moi avec une bonne nouvelle. Effectivement je suis revenu avec la bonne nouvelle parce que le Président BEDIE m'a dit que l'heure est arrivée; de lui dire ce que je pense, et quelle serait la réaction des populations ?

Et ce en présence de Cissé SINDOU et de son épouse Madame Henriette KONAN BEDIE. A cette question je lui ai respectueusement demandé d’entrer dans l'histoire et que tout le peuple ivoirien l'attendait dans le sens de la libération du pays en accordant la candidature unique au RHDP gage de développement et de paix. Le Président BEDIE a dit ceci: je vais donner une orientation à notre pays, j’ai posé la question de savoir ce que cela signifiait.

"Charmant garçon Amadou SOUMAHORO, merci, infiniment merci"

Il m'a répondu je vais faire ce que tu as souhaité à travers le Monascau; accorder la candidature unique au Président Ouattara pour qu'il continue le travail de développement et de paix. Son épouse a voulu savoir si enfin j'étais satisfait. Je lui ai répondu par l’affirmative sans oublier de la remercier. Charmant garçon, dans ta chambre à l'hôtel de la paix, quand je t'ai donné l'information que tu attendais, après t'avoir fait un compte rendu détaillé de l'entretien avec le Président BEDIE, tu m'as serré contre toi en criant joli garçon, on a réussi.

Je suis fier de toi, et ce en présence de Cissé SINDOU et de ton lieutenant de sécurité. Tu m'as dit : tu viens de prouver ton attachement, ta loyauté et ta fidélité à notre grand frère à tous les deux. L’appel de Daoukro obtenu avec persévérance est aussi ton résultat. C’est toi charmant garçon, le Ministre AHOUSSOU Kouadio Jeannot aujourd’hui Président du SENAT et MAMADI Diané qui m'avez encouragé. Je n'oublierai pas de citer dans ce combat pour la candidature unique Pascal Abinah KOUAKOU; Alain DONWAHI; Youssouf TRAORE ; Cissé SINDOU; Mariam TRAORE; Sissoko ABDHARAMANE, docteur BERTE et Doumbia IBRAHIM pour ne citer que ceux-là.

La victoire a plusieurs papas mais la défaite est orpheline relativement à l'appel de Daoukro. Charmant garçon, ces moments on ne peut pas les oublier. Même la mort ne peut les effacer. Charmant garçon Amadou SOUMAHORO, merci, infiniment merci. Merci à ton épouse que j'appelle affectueusement la blanche. Que Dieu la soutienne dans cette difficile épreuve et que le Seigneur te reçoive dans son Royaume Céleste.

N’oublies pas de respectueusement transmettre mes salutations fraternelles et de reconnaissances aux Premiers Ministres Amadou GON Coulibaly, Hamed BAKAYOKO, à son Excellence MAMADI Diané, au Ministre Sidiki DIAKITE au professeur Lemassou FOFANA et à ma sœur Koné TENIN Epouse Fofana que j'appelais affectueusement ma partenaire. Je fais ce témoignage parce que la loi de la gratitude est une loi divine. Tu avais des défauts comme tout homme. Mais tes grandes qualités les ont surplombés.

PHILIPPE LEGRE

Joli garçon

Ministre, Gouverneur du District Autonome du Bas-Sassandra, Membre du Directoire du RHDP.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus