Titrologie: Ouattara blanchit le très contesté Alain-Richard Donwahi

Alain-Richard Donwahi
Par Eugène SAHI
Publié le 12 mai 2022 à 11:02 | mis à jour le 12 mai 2022 à 11:03

La presse ivoirienne se fait l'écho du dossier Alain-Richard Donwahi, ancien ministre des Eaux et Forêts, proposé par la Côte d'Ivoire pour présider la 15e Conférence des parties sur la désertification et la sécheresse (COP 15) pour les deux années à venir.

Présidence de la COP 15: Ouattara désigne Alain-Richard Donwahi et se met à dos les écologistes

La Côte d’Ivoire accueillant la COP15, le chef de l’Etat Alassane Ouattara a proposé et fait élire Alain-Richard Donwahi comme président de la Conférence des parties sur la désertification et la sécheresse.

Une décision qu’il avait fait savoir à l’ONU par le truchement de Fidèle Sarassoro, son directeur de cabinet, depuis le 22 avril. Soit avant que M. Donwahi ne soit remercié du gouvernement, le 20 avril.

Malgré la contestation à Abidjan et aux Nations Unies, Alassane Ouattara a décidé de ne pas revenir dessus et a chargé Fidèle Sarassoro, son directeur de cabinet, d’en informer l’ONU, le 22 avril dernier.

Les journaux ivoiriens sont largement revenus sur la nomination entérinée mercredi à Abidjan, du très influent membre de la Grande Loge de Côte d'Ivoire, dont le département ministériel qu’il vient de laisser, est visé par un audit pour trafic de bois et escroquerie organisée.

Pendant que certaines Unes mettent en avant les raisons données par Ouattara pour expliquer cette décision controversée, d’autres saluent le nouveau chairman de la cop15 qui n’a pas oublié d’exprimer sa reconnaissance au chef de l’Etat ivoirien.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus