Ligue des champions au Maroc: La CAF répond à Al Ahly et accuse

LCD La CAF dit non à Al Ahly
Par Eugène SAHI
Publié le 13 mai 2022 à 15:41 | mis à jour le 13 mai 2022 à 15:41

La Confédération africaine de football (CAF) déboute une requête de Al Ahly, soutenue par la Fédération Égyptienne de Football (EFA) après avoir annoncé que la finale de la Ligue des champions africaine se jouera au Maroc le 30 mai prochain.

La CAF dit non à Al Ahly pour un stade neutre et pointe du doigt l'ancienne formule des finales aller-retour

La CAF a répondu au double tenant du titre à travers un communiqué diffusé ce jeudi dans la soirée… en rejetant la faute, sur l’ancienne direction, qui a abandonné la formule des finales aller-retour !

La CAF a reçu une lettre du ministère égyptien de la Jeunesse et des Sports faisant référence à la requête de la Fédération Egyptienne de Football (EFA) et à celle du club Al Ahly SC réclamant un stade neutre pour la tenue de la finale de la Ligue des Champions de la CAF TotalEnergies.

La CAF mesure et comprend pleinement les préoccupations soulevées par Al Ahly SC et l'EFA. Elle est engagée à respecter les principes d'équité, de justice et d'égalité pour tous les clubs et associations membres.

La CAF était obligée d'adhérer et de mettre en œuvre la décision qui avait été prise par ses anciennes instances dirigeantes en juillet 2019, à savoir que la finale de la Ligue des Champions TotalEnergies se jouerait désormais en un match unique en lieu et place de la traditionnelle finale à deux manches (aller-retour).

En outre, la CAF est tenue de respecter sa propre réglementation ainsi que celle de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), selon lesquelles les règlements d’une compétition ne peuvent être modifiées pendant la compétition.

Le Maroc et le Sénégal étaient les seuls pays à satisfaire aux critères de candidature de pays hôte, après que la CAF a demandé à ses 54 associations membres de soumettre des candidatures pour accueillir la finale de la Ligue des Champions TotalEnergies. L'Égypte n'a pas soumis de candidature.

L'Afrique du Sud et le Nigeria ont manifesté leur intérêt pour l'organisation de la finale de la Ligue des Champions de la CAF TotalEnergies mais n'ont pas rempli les critères de candidature exigés du pays hôte.

L'Egypte a soumis une candidature pour accueillir la finale de la Coupe de la Confédération de la CAF TotalEnergies mais n'a pas répondu aux critères de candidature exigés du pays hôte.

La CAF n’a attribué la finale de la Ligue des Champions TotalEnergies au Maroc, qu’après que le Sénégal a retiré sa candidature.

Comme indiqué précédemment, des discussions sont en cours au sein de la CAF pour revenir à l’ancienne formule avec une finale aller, à domicile et retour, à l’extérieur pour déterminer le vainqueur de la Ligue des Champions de la CAF TotalEnergies, en lieu et place d’une finale en match unique.

La décision de la CAF avait suscité l’indignation d’Al Ahly, qui y voit un avantage en faveur du Wydad Casablanca, son probable adversaire pour la couronne continentale (Al Ahly a battu l’ES Sétif 4-0 en demi-finale aller, tandis que le WAC s’est imposé 3-1 sur le terrain de Petro Atletico).




Afficher les commentaires
Articles les plus lus