Le pape François en visite au Canada en juillet, Trudeau reconnaissant

Le pape François en visite au Canada en juillet, Trudeau reconnaissant
Par Eugène SAHI
Publié le 13 mai 2022 à 19:32 | mis à jour le 13 mai 2022 à 19:33

Le Vatican a confirmé ce vendredi la visite du pape François au Québec. Le Saint Père âgé de 85 ans se rendra du 24 au 30 juillet au Canada où il devrait renouveler ses excuses historiques pour les violences perpétrées pendant des décennies dans des pensionnats pour autochtones administrés par l’Église.

Le Premier ministre Justin Trudeau salue l'annonce de l'arrivée de Sa Sainteté le pape François au Canada

L’annonce de la visite du pape François au Canada en juillet prochain est accueillie avec satisfaction par le premier ministre canadien, Justin Trudeau, et les évêques catholiques du pays. Cette visite historique est organisée dans le cadre de la réconciliation avec les peuples autochtones.

«Je salue la nouvelle de la visite de Sa Sainteté le pape François au Canada cet été afin de présenter officiellement les excuses de l’Église catholique romaine pour le rôle qu’elle a joué dans l’exploitation des pensionnats, qui ont causé des douleurs et des souffrances durables chez les peuples autochtones du pays», a ainsi déclaré Justin Trudeau, en soulignant le courage et la détermination des Survivants, sans qui cette visite n’aurait pu avoir lieu.

Lors de ce voyage , le 38e depuis son élection en 2013 et le troisième de l’année 2022, le souverain pontife visitera les villes d’Edmonton, Québec et Iqaluit, a annoncé vendredi le directeur du service de presse du Saint-Siège, Matteo Bruni.

Début avril, François avait déjà présenté ses «excuses» lors d’une audience au Vatican devant des délégations des Métis, Inuits et des Premières nations, et des évêques canadiens. Confiant sa «tristesse et sa honte», il avait demandé «pardon à Dieu pour la conduite déplorable de ces membres de l’Église catholique».

Après la découverte de centaines de sépultures d’enfants anonymes ces derniers mois, qui a choqué le pays, «des excuses officielles présentées en personne au Canada de la part de l’Église catholique romaine aux Survivants et à leurs familles» constitueraient «une étape importante et nécessaire» vers «une véritable réconciliation», a réagi vendredi le premier ministre Justin Trudeau.


Jorge Bergoglio, diminué physiquement depuis plusieurs semaines, avait déjà exprimé sa volonté de se rendre au Canada aux alentours de la Sainte-Anne pour exprimer sa «proximité» avec ces peuples amérindiens.

Célébrée le 26 juillet, cette date occupe une place importante dans les cultures autochtones et verra le pape participer au traditionnel pèlerinage à Sainte-Anne de Beaupré, près de Québec, l’un des plus anciens et plus populaires d’Amérique du Nord.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus