Côte d'Ivoire : 4 394 hôtels recensés en 2021, classement par ville

Infrastructures et industrie hôtelières en Côte d'Ivoire
Par Eugène SAHI
Publié le 14 mai 2022 à 20:45 | mis à jour le 14 mai 2022 à 20:45

Le secteur du tourisme en Côte d'Ivoire, notamment l’Industrie hôtelière, est en plein essor en dépit de la pandémie de covid-19 et la multiplication des infrastructures touristiques et hôtelières.

Infrastructures et industrie hôtelières en Côte d'Ivoire: Les signaux sont au vert pour 2022

L’offre d’hébergement de la Côte d’Ivoire en 2021 est de 4 394 hôtels pour une capacité d’accueil de 65 994 chambres et 125 160 lits contre 3 708 hôtels pour 53 117 chambres et 101 386 lits en 2020 ; soit un taux d’accroissement respectif de 18,5 % ; 24,24 % et 23,44 %, rapporte des statistiques du Ministère du Tourisme et des Loisirs.

Le Taux Moyen d’Occupation en 2021 est de 36,62 % contre 36,3 % en 2020. Le nombre total de nuitées vendues en 2021 est de 20 837109. Quant à la Durée Moyenne de Séjour (DMS), elle est de 2 jours.

La croissance soutenue de 2015 à 2019 a connu une chute brutale avec la survenue de la Covid-19 en 2020. Un an après, les recettes touristiques ont augmenté de 191,57 Milliards F CFA représentant un taux de croissance annuel de 36,42 %.

Le paysage hôtelier ivoirien a continué à s'enrichir en 2021 avec de nouveaux réceptifs de standing. Il en est ainsi, entre autres, du Noom hôtel d'Abidjan Plateau et du Movenpick, toujours dans le quartier des affaires, d'Astral hôtel en zone industrielle de Yopougon, ou encore d'Aichti Hôtel à Marcory.

Voici le tableau de la conjoncture hôtelière de l'année 2021 fait par la Direction Régionale du tourisme

L’évènement-phare que le tourisme ivoirien se doit d’honorer est l’organisation en terre ivoirienne de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN) en juin-juillet 2023. Et, à juste titre, pour honorer l'agenda des missions d'inspection des instances de la Confédération africaine de football (CAF) et de la Fifa, le Ministère du Tourisme et des Loisirs joue sa partition. Notamment en matière de certification et de normes internationales de la Fifa relativement aux standards de 4/5 étoiles des réceptifs hôteliers devant accueillir les 24 équipes en compétition, ainsi que les officiels et autres hautes personnalités. A Abidjan et Yamoussoukro, ainsi que les villes secondaires de Bouaké, Korhogo et San Pedro.

Une opportunité de dessiner les contours de la marque hôtelière nationale " Kama Hôtels Africa " qui est prête à être lancée, de type 4 étoiles réalisables clés-en-mains en 12/18 mois dans les capitales régionales du pays devant accueillir les compétitions.




Afficher les commentaires
Articles les plus lus