CAMES: L'offensive diplomatique d’ Adama DIAWARA pour la Côte d'Ivoire

Adama DIAWARA en campagne pour la candidature de la Côte d'Ivoire au poste de SG du CAMES
Par David Yala
Publié le 18 mai 2022 à 15:19 | mis à jour le 18 mai 2022 à 15:19

Adama DIAWARA, Ministre ivoirien de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, effectue, depuis quelques temps à l'extérieur de la Côte d'Ivoire, une mission de travail dans le cadre de la campagne pour le poste de Secrétaire général (SG) du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement supérieur (CAMES).

Adama DIAWARA en campagne pour la candidature de la Côte d'Ivoire au poste de SG du CAMES

C'est une véritable offensive diplomatique que mène, depuis quelques semaines sur le continent africain, le ministre Adama DIAWARA, pour la candidature de la Côte d'Ivoire au poste de Secrétaire général du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement supérieur (CAMES).

Après le Sénégal, le Togo, le Niger, le Congo Brazzaville, la RDC, le Cameroun et le Gabon, le Ministre ivoirien de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, a été reçu en audience, le lundi 16 Mai 2022, à Ouagadougou, au Burkina Faso, par le secrétaire général par intérim du CAMES, Prof Abou NAPON.

À Ouagadougou comme partout, dans toutes les capitales des pays membres du CAMES où il est passé, Adama DIAWARA a insisté sur la candidature, au poste de Secrétaire Général du professeur Souleymane KONATE, Professeur titulaire en écologie, actuellement Directeur Général de la Recherche et de l’Innovation au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique de Côte d’Ivoire.

En proposant un de ses ressortissants à ce poste hautement stratégique pour l’Enseignement Supérieur, la Côte d'Ivoire affirme ainsi son ancrage à l'institution à laquelle le pays a adhérée depuis 1968. Et si la Côte d'Ivoire était plébiscitée, ce sera pour la première fois qu'un Ivoirien occupera ce poste de responsabilité au sein du CAMES. En tant que président actuel du Conseil des Ministres du CAMES, Adama DIAWARA en est pleinement conscient. C'est pour cela que le Ministre est, depuis lors, au four et au moulin, pour voir s'accomplir la volonté du président de la République, Alassane Ouattara.

Ce que gagne la Côte d'Ivoire en cas d'élection

"C’est plus une position stratégique au sein d'un organisme régional en charge de la coordination des politiques d'enseignement supérieur et de recherches. L’organe suprême du Cames est le conseil des Ministres, mais la gestion quotidienne est faite par le secretariat général. Être le SG d'une telle structure prestigieuse, est une reconnaissance au niveau de la qualité de la Formation des ressources humaines du pays qu'il représente; ça fait la promotion du pays. C'est le rayonnement du Pays. Généralement, les Sg du CAMES sont issus de pays qui presentent le plus de candidats aux évaluations des enseignants du supérieur. La Côte d'Ivoire n'a jamais occupé ce poste; c'est un poste de prestige. Le gain, il faut le voir dans le sens de la diplomatie internationale, voire de la visibilité du pays au niveau régional et international", explique à Afrique-sur7, Touré Yelly, la Directrice de la communication du ministère.

Pour rappel, ce sont les ministres de l’Enseignement Supérieur des 19 pays membres du CAMES, qui procéderont au vote lors de la 39 ème session du Conseil des Ministres du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur, prévue à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, du 23 au 27 mai 2022.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus