La 5e édition du concours du "Jeune entrepreneur de l’année" lancée !

La 5e édition du concours du
Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 mai 2022 à 13:54 | mis à jour le 20 mai 2022 à 13:59

C’est parti pour la 5e édition du concours du "Jeune entrepreneur de l’année" ! La fondation BJKD (Bénédicte Janine Kacou Diagou) a procédé au lancement dudit concours le jeudi 18 mai 2022.

Le concours du "Jeune entrepreneur" ouvert jusqu'au 30 juin 2022

La fondation BJKD a pris l’engagement de contribuer à l’excellence entrepreneuriale en organisant le concours du "Jeune entrepreneur de l’année" depuis 2018. Bénédicte Janine Kaciu Diagou, la présidente de ladite fondation, s’est réjouie de la renommée internationale grandissante du concours et de la persévérance traduite par l’engagement à poursuivre cette noble démarche.

Placé sous le thème "lndustrialisation à la portée de tous", le concours s’ouvre cette année à l’ensemble des 16 pays des zones CEMAC, UEMOA, à la Guinée Conakry et la République démocratique du Congo. "Ce concours, fidèle à son ADN, se veut être un catalyseur pour tous ceux qui ont l’audace d’entreprendre et qui exercent des activités à fort potentiel avec l’ambition d’améliorer la rentabilité", a dit la présidente de la Fondation BJKD.

Pour elle, le thème de la 5e édition prend sa source dans la conviction de sa fondation à se pencher sur la valorisation et la transformation des produits de la Côte d'Ivoire. Le concours du "Jeune entrepreneur" est ouvert du 19 mai au 30 juin 2022. Les entrepreneurs peuvent s’inscrire via le site officiel de la fondation BJKD.

Le premier prix, dénommé Grand Prix Janine Diagou est doté de la somme de 25 000 000 de francs CFA. Le second prix sera récompensé par l’attribution de la somme de 15 000 000 de francs CFA. Le vainqueur du 3e prix remportera 8 000 000 de francs CFA.

Au titre des conditions de participation, il faut, entre autres, être âgé de 18 à 40 ans, avoir la nationalité de l’un des pays des zones UEMOA, CEMAC, de la Guinée Conakry ou de la République démocratique du Congo. Les postulants devront diriger une entreprise en cours de développement et régulièrement constituée et immatriculée au Registre du commerce et du crédit mobilier.

Sonita Tossou, originaire du Bénin et gagnante de la 4e édition, à la tête de l’entreprise Fenou Packaging, a partagé sa riche expérience tout en invitant les jeunes entrepreneurs à prendre part au concours.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus