Blé Goudé pique une grosse colère : "Vous vous prenez pour qui ?"

Blé Goudé pique une grosse colère :
Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 mai 2022 à 16:55 | mis à jour le 20 mai 2022 à 16:55

Charles Blé Goudé a piqué une grosse colère après avoir reçu un coup de fil de l’un de ses proches. Mais qu’est-ce qui a bien pu pousser le président du COJEP (Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples) hors de lui ?

Charles Blé Goudé refuse d’être une "marionnette"

En attente de son passeport, Charles Blé Goudé demeure encore à La Haye. L’ancien secrétaire général de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire), aujourd'hui à la tête du COJEP, a gagné son procès contre la CPI (Cour pénale internationale), mais il n’a toujours pas regagné son pays.

Alors qu’il s’impatiente de retrouver les siens, l’ex-ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo vient de clamer sa colère à la suite d’un appel téléphonique. "

À toi qui a eu le toupet de m'appeler ce matin et ainsi qu'aux autres qui nourrissent cette même idée de définir ce qu'on doit penser, dire et faire, je vous mets en garde : Ne vous avisez plus jamais à me tancer sur mes ambitions politiques. VOUS VOUS PRENEZ POUR QUI ? ASSEZ ! JE DIS ASSEZ !", a laissé exploser Charles Blé Goudé dans une publication sur sa page Facebook.

Sans nommer la personne qui lui a passé cet appel téléphonique, l’ex-patron de la galaxie patriotique a insisté pour dire qu’il ne marchanderait en rien son ambition. "Bien au contraire, je me battrai avec dignité pour y arriver. Est-ce que c'est clair ?", a-t-il ajouté.

"Être proche, ou être dans l'estime d'un leader ne vous donne pas droit de vie ou de mort sur moi. Retenez-le très bien ! S'il y en a qui l'acceptent, moi je le REFUSE. Par le passé, je me gardais de vous répondre pas par peur, juste par décence. J'espère que vous aurez le courage de dire un jour aux Ivoiriens, ce que je devrais faire et que je n'ai pas fait, ou bien ce que je ne devrais pas faire et que j'ai fait", a martelé l’ancien pensionnaire de la prison de Scheveningen.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus