CAN Côte d’Ivoire 2023: Tout démarre en juin 2022 avec les éliminatoires

Éliminatoires CAN Côte d’Ivoire 2023: 48 sélections africaines engagées
Par Eugène SAHI
Publié le 24 mai 2022 à 11:05 | mis à jour le 06 septembre 2022 à 20:42

Les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Côte d’Ivoire 2023 (CAN 2023) débutent dans une semaine, soit le 1er juin 2022.

Éliminatoires CAN Côte d’Ivoire 2023: 48 sélections africaines engagées

Les deux premières équipes de chaque groupe, se qualifient pour la CAN 2023 sauf dans le groupe de la Côte d’Ivoire, directement qualifiée en tant que pays hôte.

Le tirage au sort des groupes de qualification de la CAN 2023, qui aura lieu en Côte d'Ivoire, a eu lieu à Johannesburg le 19 avril dernier. Voici comment les 48 sélections africaines engagées ont été réparties.

La CAF a annoncé, lundi, que suite au maintien de la suspension du Zimbabwe et du Kenya de toutes activités par le Congrès de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), les deux associations membres ne participeront pas au deuxième tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations, CAN Côte d’ivoire 2023.

Les groupes C et K auxquels elles appartenaient seront composés uniquement de trois (03) équipes et l’ordre des matchs sera maintenu conformément au calendrier des matchs communiqué par la Commission des Compétitions de la CAF aux équipes après le tirage au sort du 19 avril 2022. Les équipes arrivées première et deuxième de ces groupes se qualifieront pour le tournoi final en Côte d’ivoire.

En attendant, c'est loin de leurs bases que la Centrafrique et la quinzaine d'autres équipes concernées sur les 48 pays, répartis dans les 12 poules, disputeront ces éliminatoires de la CAN 2023.

La Guinée, pays-hôte de la CAN 2025, le Syli National ne pourra même pas recevoir ses matchs des éliminatoires de l’édition 2023 à domicile. C’est le vice-président du comité de normalisation de la Fédération guinéenne de football, Sega Diallo, qui a annoncé l’information, en précisant toutefois que la Confédération africaine de football (CAF) a accordé une dérogation pour le premier match.

«La CAF nous a saisi le 11 dernier pour nous informer que seul le match Guinée-Malawi du 9 juin va se jouer à Conakry. Les match contre l’Éthiopie (en septembre) et l’Egypte (en mars 2023) se joueront ailleurs simplement parce qu’il y a des travaux à faire et ça a fait un an qu’on relance la Guinée par rapport à ces travaux au stade Général Lansana Conté», a expliqué le dirigeant sur les ondes de la radio Espace FM.

«Ce n’est pas extraordinaire, c’est dans la tendance générale sur tous les stades. Il y a au moins 15-20 pays qui sont dans le même cas, on n’a pas un stade homologué pour l’instant. Il l’était provisoirement, il y avait des travaux à faire, ils n’ont pas été fait, maintenant voilà ils ont pris leur décision. La Fédération guinéenne de football a informé immédiatement le ministère des sports et le stade de Nongo puisque ce sont des partenaires techniques.»


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus