Guinée : Un mort lors d’une manifestation contre la hausse du prix du carburant

Guinée : Un mort lors d’une manifestation contre la hausse du prix du carburant
Par K. Richard Kouassi
Publié le 02 juin 2022 à 20:06 | mis à jour le 02 juin 2022 à 20:06

La violence est montée d’un cran en Guinée. Un jeune homme a été tué le mercredi 1er juin 2022 au cours d’une manifestation contre la hausse du prix du carburant.

Guinée : La violence refait surface

La ville de Conakry, capitale de la Guinée, a connu un regain de violence. Au cours d’une manifestation visant à protester contre la hausse du prix du carburant, un jeune homme a été tué par balles. L’information a été confirmée par ses parents auprès de l’AFP. "Thierno Mamadou Diallo a été tué d’une balle dans la tête, a confié la sœur du défunt, Halimatou Diallo.

Il faut dire que Ousmane Gaoual Diallo, le porte-parole du gouvernement guinéen, a donné les raisons de l’augmentation du prix du carburant. "Disons que l’heure à laquelle on peut augmenter, qu’on a décidé de publier cette décision ne devrait pas faire polémique. Ce qu’il faut, c’est de contenir les prix, c’est d’aider les populations à mieux supporter cette situation. Il faut noter que nous n’avons augmenté que de 20 %. Alors que sur le marché mondial, le prix des hydrocarbures s’est apprécié de 33 %. C’est déjà un effort après avoir essayé en vain de contenir ces prix pour le consommateur guinéen à 2 000 gnf, a-t-il expliqué sur les antennes de la radio Espace Guinée.

Et le ministre de poursuivre : "Il y a déjà des mesures qui sont assez importantes et qui sont en place depuis parce qu’il n’y a pas que les hydrocarbures qui ont augmenté. On a près de 80 % d’augmentation sur le prix du blé sur le marché mondial qui est passé de 250 dollars à près de 650 dollars. Donc, il y a une augmentation exponentielle qui ne se répercute pas sur le prix du pain en Guinée. Donc, c’est compte tenu des produits de première nécessité qui ont connu des hausses. Qu’il s’agisse du riz, des huiles, etc. Le gouvernement a fait des efforts en supprimant l’essentiel des taxes liées à ces produits et même pour encourager et favoriser les producteurs agricoles."


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus