Sécurité: Les Leaders Dynamiques envoient un message à Ouattara

Sécurité: Les leaders dynamiques envoient un message à Ouattara
Par K. Richard Kouassi
Publié le 05 juin 2022 à 18:25 | mis à jour le 05 septembre 2022 à 16:41

Dans un communiqué dont nous avons reçu copie, les Leaders dynamiques interpellent Alassane Ouattara sur la sécurité en Côte d’Ivoire. Ils exhortent le président de la République à créer un environnement sécurisé et rassurant pour favoriser les investissements.

Ce que les leaders dynamiques recommandent à Ouattara

C’est à travers un communiqué que les Leaders dynamiques ont tenu à exposer leur regard de la sécurité en Côte d’Ivoire. Ci-dessous l’intégralité de la note :

L’INSECURITE EN COTE D’IVOIRE UN PROBLEME NON RESOLU

Un environnement sûr et stable est nécessaire pour attirer les investissements et soutenir la croissance économique. La Côte d’Ivoire ne peut prospérer que dans un environnement de sécurité et de sûreté pour ses citoyens.

D’après le sous-indice de sécurité et sûreté du Legatum Prosperity Index (2021), qui utilise comme indicateurs les guerres et conflits civils, le terrorisme, la terreur et la violence politique, les crimes violents, et les crimes liés à la propriété, la Côte d’Ivoire occupe le rang de 120e sur 167 pays, alors elle n’est pas une exception. Les institutions de sécurité nationale n'ont pas les capacités structurelles et humaines nécessaires pour assurer non seulement la protection adéquate des Ivoiriens et Ivoiriennes, mais aussi la paix et la réconciliation nationale.

Dans un autre classement effectué à partir du sous-indice de sécurité individuelle du Social Progress Index (Social Progress Imperative, 2021), tenant compte des mesures du taux d’homicides, du niveau de crimes violents, des perceptions de la criminalité, du niveau de terreur politique, et des décès lors de trafics, le pays se positionne à la 131e place sur 168.

La menace terroriste reste présente vu les évolutions dans le Sahel, des milliers d’armes illégales circulent encore dans le pays et facilitent la criminalité. Dans tout le pays, il est recommandé d’éviter les lieux à forte concentration de personnes. Le banditisme armé demeure un problème. Des coupeurs de route sévissent sur certaines routes à l’intérieur du pays.

En ville également, la criminalité existe, en particulier dans les quartiers populaires d’Abidjan. Nous observons que le problème de l’insécurité est une question irrésolue. Le mouvement des Leaders Dynamiques demande au gouvernement ivoirien de mettre l’accent sur le bien-être des Ivoiriens et Ivoiriennes et cela dépend du fait qu’ils bénéficient d’une sécurité personnelle, qui leur garantit ainsi qu’à leurs propriétés d’être exempts de violence et de vol.


Blé Nondé

Président


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus