Mariatou Koné depuis Bouaké: "Vous pouvez tricher pour obtenir un diplôme, mais..."

Bouaké: Les ministres Mariatou Koné et Anne Désirée Ouloto célèbrent les meilleurs élèves du Collège moderne des jeunes filles
Par Mael Espoir
Publié le 12 juin 2022 à 21:07 | mis à jour le 12 juin 2022 à 21:09

Douze jeunes filles issues de différents niveaux du Collège moderne des jeunes filles de Bouaké, ont été récompensées, le samedi 11 juin 2022, à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de l’établissement.

Bouaké: Les ministres Mariatou Koné et Anne Désirée Ouloto célèbrent les meilleurs élèves du Collège moderne des jeunes filles

Parmi elles, Touré Samyra, 11 ans, en classe de 4ème, a raflé tous les prix avec une moyenne générale de 18,11/20. 1ère en Mathématiques avec 19/20, 1ère en Français avec 18/20 et 1ère en Anglais avec 18/20, rapporte la page Facebook du ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation.

L’occasion était toute trouvée pour la première responsable de ce département ministériel, Prof. Mariatou Koné, d’exhorter les élèves à tourner le dos à la fraude et à la tricherie.

« Chères élèves, vous pouvez tricher pour obtenir un diplôme, mais vous ne pouvez pas toujours tricher avec la vie, surtout la vie professionnelle qui a ses exigences de performance et de rendement. La tricherie et la fraude vous rattraperont tôt ou tard quand votre compétence à l’emploi ne reflète pas le niveau de votre diplôme, qui n’est qu’une référence », a insisté l’ex ministre de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté.

Puis, elle a invité l’ensemble des élèves de Côte d’Ivoire, à de bons résultats aux examens à grand tirage de cette année, notamment le BEPC dont les épreuves écrites débutent ce lundi 13 juin, à 07h. Poursuivant, Mariatou Koné s’est félicitée des nombreux efforts consentis par la communauté éducative du collège moderne des jeunes filles de Bouaké dans la formation et l'encadrement de nombreux cadres de notre pays, rapporte toujours ce site d’informations.

Ancienne élève de cet établissement, la ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration, Anne Désirée Ouloto, marraine de la cérémonie, a procédé à la distinction du personnel d’encadrement et du corps enseignant dans l’ordre du mérite de la Fonction publique.

Notons que la célébration du cinquantenaire a enregistré la présence du ministre-gouverneur du district autonome de la Vallée du Bandama, Jean Claude Kouassi, représentant le ministre des Transports, Amadou Koné, et de Nicolas Djibo, maire du chef-lieu de la région du Gbêkê.

Tizié TO Bi

Correspondant régional


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus