Affaire "Maracana ": Jonathan Morrison crache ses vérités à la FIMADA

Jonathan Morrison a apporté une réplique à la Fimada
Par Mael Espoir
Publié le 16 juin 2022 à 17:25 | mis à jour le 16 juin 2022 à 17:25

Jonathan Morrison a apporté une réplique à la Fimada qui a menacé de saisir la justice au lendemain du lancement de son tournoi de Maracana dénommé Tchin Tchin.

Jonathan Morrison: ‘’On va d’abord vérifier le décret et les documents qui leur permettent d’avoir le monopole sur le Maracana''

Jonathan Morrison a procédé au lancement de son tournoi de Maracana le lundi 13 juin à Abidjan. Un événement abondamment relayé sur la toile et également marqué par la présence de plusieurs personnalités tels que Zokora Didier dit Maestro, Zoro Marc, Bleu Brigitte et bien d'autres.

Au lendemain du lancement du tournoi Tchin tchin, BLEU Charlemagne, le président de la FIMAA (Fédération Internationale de Maracana Association) et président de la section ivoirienne de cette institution internationale, à savoir la Fédération Ivoirienne de Maracana et Disciplines Associées ( FIMADA ), à fait savoir, dans un communiqué, ''qu'aucune des deux institutions qu'il dirige n'est ni de près ni de loin impliquée dans l'initiative et l'organisation de cet évènement sportif ''.

Affirmant être la seule structure habilitée en Côte d’Ivoire à organiser des tournois de Maracana de grande envergure, la Fimada a même menacé de saisir la justice.

De son côté, Jonathan Morrison qui était présent, mercredi, sur Life Tv, dit avoir pris connaissance du courrier qu’il a fait parvenir à ses avocats du côté de New-York.

‘’ J’ai envoyé le courrier à mes avocats à New York et ils vont me fait un retour. Avant de parler ou de prendre une décision, on va d’abord vérifier le décret et les documents qui leur permettent d’avoir le monopole sur le Maracana, parce que c’est un sport qui existe depuis bien longtemps‘’, a indiqué Jonathan.

Puis d'ajouter: ‘’ Beaucoup de personne ne savaient même pas que la Fimada existait. Cela fait à peine quelques mois que je parle de mon tournoi, et tout le monde sait. Ça veut dire qu’il y a un problème, c’est le travail. Normalement, s’ils avaient le monopole du Maracana, tout le monde devait les connaître. Moi je suis venu, j’ai contacté 24 présidents de clubs de Maracana qui sont tout le temps en train de jouer des compétitions de Maracana, et personne d’entre eux ne m’a une fois parlé de Fimada. Moi j’ai vu plusieurs tournois de Maracana de grande envergure, qui ont eu de gros sponsors et on n’a jamais vu de communiqué‘’, s'est désolé.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus