Côte d’Ivoire : 21 117 milliards d’encours de la dette à la fin mars 2022

Dette publique de la Côte d’Ivoire
Par Eugène SAHI
Publié le 17 juin 2022 à 00:38 | mis à jour le 17 juin 2022 à 00:38

En Côte d’Ivoire, la dette publique a bondi de 19% au premier trimestre 2022. Le taux d'endettement qui est le rapport dette/PIB, est retombé à 49,2% fin mars 2022, contre 51,7% fin 2021.

La dette intérieure de la Côte d’Ivoire passe de +2 142,7 milliards FCFA à 8 452 milliards FCFA

En Côte d'Ivoire, l'encours de la dette publique qui représente le montant total des emprunts de l'Etat ivoirien, s'est établi à 21 117,4 milliards FCFA au premier trimestre 2022, contre 17 676,1 milliards FCFA à la même période de l'année précédente, soit une augmentation de 19,47% (+3 441,3 milliards FCFA), selon les données officielles.

Cette évolution est la résultante de l'accumulation des déficits budgétaires de l'Etat de Côte d'Ivoire qui se sont ressortis notamment à 2 146,4 milliards FCFA fin 2021 et 178,9 milliards FCFA fin mars 2022.

Cette progression est également perceptible à travers les deux composantes de la dette publique que sont la dette extérieure (+1 298,6 milliards FCFA à 12 665,4 milliards FCFA) et la dette intérieure (+2 142,7 milliards FCFA à 8 452 milliards FCFA).

La hausse plus importante de la dette intérieure par rapport à la dette extérieure a permis notamment au gouvernement ivoirien de maîtriser le risque de change. A cet effet, on note en outre que 62,3% de la dette extérieure de l'Etat ivoirien est libellée en euro, contre seulement 18,6% en dollar américain et 12,3% en monnaie locale.

Quant au taux d'endettement qui est le rapport dette/PIB, il est retombé à 49,2% fin mars 2022, contre 51,7% fin 2021. Cette amélioration traduit une excellente performance économique réalisée par la Côte d'Ivoire qui a vu son PIB nominal passer de 39 190,4 milliards FCFA fin 2021 à 42 881,1 milliards FCFA, soit un accroissement de 3 690,7 milliards FCFA en 3 mois.

Par ailleurs, le service de la dette qui comprend le remboursement du principal et le paiement des intérêts dus à la dette, s'est établi à 590 milliards FCFA fin mars 2022, dont 299,6 milliards FCFA pour le principal et 290,4 milliards FCFA pour les intérêts.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus