Législatives 2022 en France: Les résultats complets du 2ème tour

FRANCE Législatives 2022
Par Eugène SAHI
Publié le 20 juin 2022 à 11:15 | mis à jour le 20 juin 2022 à 11:15

Les élections législatives 2022 qui ont eu lieu en France le 12 juin, pour le 1er tour, et le 19 juin, pour le second tour, n'a vu aucun groupe parlementaire obtenir la majorité absolue à l’Assemblée nationale pour la première fois depuis 29 ans. C’est le constat à la lecture des résultats du ministère de l’Intérieur.

Trois ministres battus, la Première Ministre mal élue aux Législatives du 19 juin 2022

Emmanuel Macron et sa formation politique La République en marche et ses alliés MoDem et Horizons ont enregistré une contre-performance inédite: la plus petite majorité de la Ve République.

Loin de la majorité absolue (289 sièges), selon ces données, affinées ensuite par le journal Le Monde, la coalition derrière Emmanuel Macron, Ensemble, récolte 236 sièges. La NUPES de Jean-Luc Mélenchon sera la deuxième force parlementaire avec 142 députés. La surprise vient du RN de Marine Le Pen, qui réussit l’exploit de l’emporter dans 89 circonscriptions.

Ces élections déterminent les 577 représentants siégeant à l’Assemblée Nationale, la chambre basse du Parlement. Comment, avec moins de 240 députés, Emmanuel Macron peut-il espérer faire voter les réformes de son programme présidentiel ? La lame de fond a même failli emporter sa Première ministre, Élisabeth Borne, mal élue dans le Calvados en recueillant 52,46% des suffrages dimanche soir.

Trois ministres battus

Le gouvernement est déjà promis à un remaniement: certains de ses membres, candidats malheureux dimanche, sont démissionnaires d'office selon une règle tacite imposée par l'Élysée, à l'image des ministres de la Transition écologique, Amélie de Montchalin, et de la Santé, Brigitte Bourguignon, ou encore de la secrétaire d'État chargée de la Mer, Justine Bénin, toutes trois battues.

Le président sortant de l'Assemblée, Richard Ferrand battu

Coup de tonnerre: le président sortant de l'Assemblée, Richard Ferrand, est battu, tout comme Christophe Castaner, président sortant du groupe LREM, ainsi que son homologue du MoDem, Patrick Mignola. L'ex-ministre Roxana Maracineanu s'est également inclinée.

Les membres du gouvernement Olivia Grégoire, Olivier Véran, Clément Beaune, Stanislas Guerini, Olivier Dussopt, Damien Abad, Marc Fesneau, Gérald Darmanin, Yaël Braun-Pivet, Gabriel Attal et Franck Riester ont en revanche été élus députés.

Pari également réussi pour plusieurs proches d'Edouard Philippe, dont Agnès Firmin-Le Bodo, Frédéric Valletoux et Thomas Mesnier, de même qu'Eric Woerth, le marcheur Sacha Houlié et les anciens ministres Joël Giraud, Barbara Pompili et Brigitte Klinkert.

L'enjeu pour la macronie est désormais de constituer une équipe gouvernementale capable de remporter un vote de confiance devant la nouvelle Assemblée. "On composera avec tous ceux qui veulent faire avancer le pays", a déjà commenté la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire.

Ces élections font suite à l'élection présidentielle d'avril 2022 qui a vu la réélection au second tour du président sortant Emmanuel Macron. Son parti, La République en marche, rebaptisé “Ensemble” pour ce scrutin des législatives, disposait d'une majorité à l'Assemblée nationale depuis 2017.

Le Pen a obtenu 41,45% des voix au second tour de la présidentielle, un score historique qui pourrait permettre une percée notable de l’extrême-droite dans les rangs du Palais Bourbon.

Depuis les débuts de la Cinquième République, il faut savoir que les élections législatives organisées dans la foulée de l'investiture d'un président élu ont toujours permis à ce dernier de disposer à l'Assemblée nationale d'une majorité absolue ou relative.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus