Dimba Pierre: « Aujourd'hui, quand vous venez à Agboville, vous êtes fiers »

Le ministre Dimba Pierre au service des populations d'Agboville
Par Mael Espoir
Publié le 25 juin 2022 à 13:23 | mis à jour le 25 juin 2022 à 13:23

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture universelle, Dimba Pierre N’Gou a donné, le vendredi 24 juin 2022, le premier coup de pioche, marquant le démarrage de la construction de l’hôtel de ville d’Agboville.

Le ministre Dimba Pierre au service des populations d'Agboville

« C’est avec une joie immense que je vais donner ce premier coup de pioche parce que chers parents, avant la politique, avant toute chose, il y a la famille… Toute la population, les élus et cadres doivent comprendre que ce que nous avons de très important, c’est la fraternité que rien ne peut et ne doit ébranler. C’est pourquoi, je salue cette belle initiative. Cher frère, celui qui bâtit croit en l’avenir. Parce que, celui qui n’a pas de foi en l’avenir se contente de ce qu’il a. Cher aîné, toi tu es en train de bâtir pour l’avenir et tu es un homme de foi. Je voudrais le souligner et te dire merci à toi et à l’ensemble du Conseil municipal », a confié le président du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa, en présence du préfet de région, Sihindou Coulibaly.

Pour Dimba Pierre, c’est un exploit de voir un élu consacrer autant d’argent dans la construction d’un siège après la crise sanitaire liée au covid-19, qui a impacté négativement le fonctionnement des collectivités locales.

L’hôtel de ville du chef-lieu de l’Agnéby-Tiassa, selon l'opérateur du projet, Draméra Sékou Cheick, est un bâtiment en R+1, qui comprendra une vingtaine de bureaux, une salle de mariage, des salles de réunions, des locaux d’archives et un local serveur. Il sera bâti sur une superficie de 900m2 avec toutes les normes. D’un montant de plus de 300 millions de FCFA, ce siège futuriste est financé sur fonds propres de la mairie d’Agboville avec un délai de 10 mois.

Poursuivant, le premier responsable de la Santé des Ivoiriens, a appelé les populations au vivre ensemble. « Chers parents, aujourd’hui, quand vous venez à Agboville, vous êtes fiers de voir ce qui est en train de se faire. Seul, je n’aurais pas pu faire grande chose. J’ai bénéficié des conseils des ainés. J’ai bénéficié de la bonne compréhension mais surtout du soutien et de la complémentarité des actions pour le faire. Au-delà des élus et cadres, c’est l’ensemble des fils et filles de la région qui ont compris que nous devons nous mettre ensemble pour modeler chaque jour notre environnement. Aujourd’hui, grâce à ce que nous avons fait, Agboville est devenue la banlieue d’Abidjan, Agboville est devenue le moteur, Agboville est devenue radieuse », s’est réjoui le président du Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa.

Et de conclure : « C’est pourquoi, je voudrais profiter de cette belle opportunité pour appeler les uns et les autres, à travailler autour des élus que nous sommes. Oui, nous pouvons faire la politique mais faisons la politique qui nous permet d’avancer. Faisons en sorte qu’à partir de la fondation de l’hôtel de ville que nous allons poser, qu’il naisse un nouvel esprit dans notre commune, dans notre région. Celui de vivre dans la fraternité et l’amour ».

Bien avant, le maire de la commune d’Agboville, N’Cho Acho Albert s’est félicité de la réalisation d’un rêve longtemps caressé. «Aujourd’hui est un grand jour pour la commune d’Agboville. En effet, depuis 1978 où la ville a été érigée en commune de moyen puis de plein exercice, jusqu’en 2022, l’endroit est dépassé. Pis, ce local est en location avec des conditions de travail difficiles. C’est pourquoi, le Conseil municipal que je préside depuis 2013, a estimé qu’il est temps qu’Agboville soit dotée d’un siège digne de ce nom », s’est justifié le colonel des Douanes.

Notons qu’en marge de cette cérémonie, il y a eu l’inauguration du centre de santé urbain Albert N’Cho Acho du quartier Kouakoukro d’Agboville et de la bibliothèque municipale.

Tizié TO Bi

Correspondant régional


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus