Algérie: Deux candidatures retenues pour la présidence de la FAF

FAF: un duel à deux pour un poste

Algérie
Par Henri
Publié le 28 juin 2022 à 23:33 | mis à jour le 28 juin 2022 à 23:34

En Algérie, l'élection du prochain président de la Fédération Algérienne de Football (FAF), aura lieu le 10 juillet prochain au cours d'une Assemblée Générale Elective. Deux candidats sont en lice pour briguer cette fonction. Il s'agit Djahid Zefizef et d'Abdelhahim Serrar qui vont se livrer une bataille sans précédent.

Algérie-FAF: Une bataille acharnée en perspective pour briguer la présidence

Le compte à rebours est lancé en Algérie pour l'élection du prochain président de la FAF. Lundi 27 juin, l'instance suprême du football algérien a retenu deux candidatures pour cette échéance électorale qui verra un nouveau président à sa tête après la démission en janvier dernier de Charaf-Eddine Amara, l'ancien président.

La bataille s'annonce ardue et âpre entre les deux candidats retenus pour ce sprint final. D'un côté, l'actuel manager de la sélection nationale, Djahid Zefizef. Du haut de ses 59 ans, ce cadre de la FAF, depuis des années, jouit d'une notoriété dans le giron du football algérien grâce au travail méticuleux qu'il a exercé au sein du staff technique des Fennecs ces dernières années.

S'il part avec la faveur des pronostics selon les observateurs du football algérien en raison de son aura et de sa connaissance du milieu, Djahid Zefizef aura un sacré client en face qui n'est autre que Abdelhakim Serrar.

Actuel président de l'Entente de Sétif, un mythique club du pays, Abdelhakim Serrar est de loin un candidat de petit calibre. Ancien international algérien (15 sélections), il a participé à la CAN 1990 avec les Fennecs.

Cet ancien défenseur désormais âgé de 61 ans a aussi porté les couleurs de l'Entente Sportif de Setif avec qui il a décroché de nombreux trophées, notamment le titre de champion, la Coupe nationale et surtout la Ligue Africaine des Champions en 1988. Il bénéficie du soutien de la légende Lakhdar Belloumi dans la course à la présidence de la FAF.

Algérie: Les défis du prochain patron de la FAF

Les chantiers qui attendent le prochain premier responsable du football algérien, sont nombreux. Entre l'organisation du prochain Championnat d'Afrique des Nations (CHAN 2023), la candidature de l'Algérie pour organiser la CAN 2025 en cas de désistement de la Guinée et le retour des Fennecs au premier plan du football africain, la tâche s'annonce immense pour le prochain patron de la FAF.

Soulignons que l'ancien président de la FAF, Charaf Eddine Amara avait démissionné de la tête de l'institution au lendemain de l'élimination de l'Algérie au premier tour de la CAN en 2019.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus