Industrie: pourquoi Nike a définitivement quitté la Russie ?

le géant américain s'en va

Industrie: pourquoi Nike a quitté définitivement la Russie ?
Par Henri
Publié le 02 juillet 2022 à 10:02 | mis à jour le 02 juillet 2022 à 10:02

Nike n’a pas résisté à la vague de mesures drastiques prise par les occidentaux contre la Russie en raison des offensives lancées par Moscou en Ukraine. L’équipementier américain a annoncé jeudi 23 juin 2022 son départ définitif de la Russie.

Nike rompt ses liens avec la Russie, la guerre en Ukraine visée

« Nike Inc. a décidé de quitter le marché russe. Par conséquent, Nike.com et l’application mobile Nike ne seront plus disponibles dans cette région. Les magasins de la firme ont récemment fermé temporairement et ne rouvriront pas », c’est à travers ce message posté sur son site russe le jeudi 23 juin 2022 que le géant américain a annoncé son départ définitif de la Russie.

Présent sur le territoire russe depuis la fin de l’Union Soviétique, l'équipementier américain quitte ainsi définitivement le grand marché russe.Ce départ engendre bien évidemment des conséquences directes notamment s’agissant des commandes et des livraisons. « Ces derniers temps, Nike ne peut garantir la livraison des marchandises aux acheteurs russes » précise l’entreprise.

Il y a quelques mois, l’entreprise avait fermé la plupart de ses magasins dans le pays, 116 au total, en guise de protestation contre l’invasion russe en Ukraine.

Vague de départs des firmes étrangères

Tout comme Nike, plusieurs multinationales ont déjà mis les clés sous la paillasson et quittent précipitamment le pays, comme McDonald’s et Starbucks, qui ont rompu leurs liens avec Moscou suite à l’invasion de l’Ukraine. Le géant français de l’automobile a également fermé ses usines.

Les autorités russes ont notamment mis en garde les différentes multinationales étrangères qui partent de la Russie tout en bafouant la législation en vigueur dans le pays, qu’elles vont naturaliser leurs patrimoines. Certains hommes d’affaires russes se sont déjà lancés dans des projets en rachetant des actifs des firmes étrangères qui ont quitté la Russie. Par exemple, les restaurants de Mc Donalds ont été rachetés par un investisseur russe. Ce dernier a commencé en juin à y relancer une chaîne de fast-food, sous de nouvelles couleurs avec un nouveau nom.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus