CAN Côte d'Ivoire 2023: La CAF n'exclut pas un autre report en 2024

CAF - CAN Côte d’Ivoire 2023
Par Eugène SAHI
Publié le 05 juillet 2022 à 18:59 | mis à jour le 30 août 2022 à 19:00

La CAF a opté pour le report de la CAN 2023, initialement prévue en juin/juillet 2023, au mois de janvier/février 2024 pour sauver le tournoi qui devrait se tenir pendant la saison des pluies en Côte d’Ivoire.

CAF : Patrice Motsepe contraint de justifier le report tardif de la CAN Côte d’Ivoire 2023

Cette donnée météorologique était pourtant connue depuis des années et le président de la CAF, Patrice Motsepe, a donc été sommé de justifier ce revirement tardif en conférence de presse.

«Nous avons pris tellement d’avis sur le sujet. Certaines personnes ont dit : ‘il y a le changement climatique, la pluie ne sera donc peut-être pas un problème’ et que nous ne devrions pas nous inquiéter. Puis le conseil qui a été donné (…) a été de ne pas prendre un tel risque », a expliqué le Sud-Africain, non sans nier que les clubs européens, qui ne s’attendaient pas à ça, risquent de grincer des dents à l’idée de devoir libérer leurs joueurs en pleine saison.

«Janvier n’est pas une période idéale, car les clubs européens ne sont pas toujours enclins à libérer certains de leurs meilleurs joueurs. Mais en l’état actuel des choses, nous n’avions vraiment pas le choix», a poursuivi le dirigeant.

Interrogé ensuite sur l’édition 2025, également programmée en Afrique de l’Ouest, plus exactement en Guinée, avec donc les mêmes problématiques climatiques, le dirigeant n’a fermé aucune porte.

« Toutes ces problématiques ont été et sont suivies de près par le Comité exécutif. Nous ferons une annonce appropriée en temps voulu…», a commenté Motsepe. De quoi laisser présager de nouveaux bouleversements…

« Je dois vous dire que je suis tellement fier du bon travail réalisé par la Côte d’Ivoire, avec d’excellents progrès. Le principal problème ici, c’est fondamentalement la pluie, le climat. C’est la seule et unique raison pour laquelle le comité exécutif de la CAF a décidé de déplacer la CAN en Côte d’Ivoire en janvier/février 2024 », a expliqué le président de la CAF au cours d’une conférence de presse à la suite du conclave.

A cette allure, plusieurs observateurs du football africain se demandent si l’édition 2025 de la CAN que va organiser la Guinée, ne va pas subir le même sort, surtout avec les hésitations qui sont notées de ce côté. Interrogé sur cette éventualité, le président de la CAF a tenu un langage diplomatique pour ne pas donner libre cours à d’autres commentaires.

« Toutes ces problématiques ont été et sont suivies de près par le comité exécutif. Nous ferons une annonce appropriée en temps voulu », a conclu Patrice Motsepe. Parlant de la Guinée, les dernières informations relayées par les médias locaux révèlent qu’aucune infrastructure de la CAN 2025 n’est construite jusque-là.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus