Abidjan : Quatre coupeurs de route condamnés à la prison à vie

Abidjan : Quatre coupeurs de route condamnés à la prison à vie
Par K. Richard Kouassi
Publié le 06 juillet 2022 à 17:29 | mis à jour le 06 juillet 2022 à 17:29

Quatre coupeurs de route viennent d’être condamnés à l’emprisonnement à vie, a fait savoir dans un communiqué le procureur de la République d’ Abidjan, Adou Richard.

Le procureur de la République d’ Abidjan déterminé à lutter contre les coupeurs de route

Kouakou Yao Bienvenue, Sawadogo Ismaël, Zorome Aboudramane et Lida Ligué Ange Patrick ne pourront plus faire de mal aux honnêtes citoyens. En effet, ces quatre coupeurs de route sont tombés dans les filets des éléments de la section de recherches de la gendarmerie nationale, rapporte un communiqué d’Adou Richard, le procureur de la République d’ Abidjan.

Pour rappel, le dimanche 22 juin 2022, à 23 heures, ces redoutables bandits ont attaqué un véhicule de transport communément appelé "Massa" sur l’axe Abidjan-Alépé. Ils étaient armés de pistolets automatiques.

Pendant l’attaque, Kouakou Yao Bienvenue, l’instigateur de l’attaque perpétrée contre le véhicule de transport, ouvre le feu et atteint mortellement le conducteur du véhicule, le nommé Achi Edmond. Une enquête est rapidement diligentée par la brigade de gendarmerie d’Alépé. Les enquêteurs mettent la main sur le sieur Sawadogo Ismaël.

Le gangster est remis à la section de recherches de la gendarmerie nationale. Il passe très vite aux aveux et dénonce ses complices. Les agents enquêteurs interpellent les autres membres du gang. Si Kouakou Yao Bienvenue et Sawadogo Ismaël reconnaissent les faits qui leur sont reprochés, Lida Ligué Ange Patrick et Zorome Aboudramane nient tout en bloc.

Le 27 juin 2022, les quatre coupeurs de route sont déférés devant le procureur de la République d’ Abidjan. Adou Richard les a poursuivis pour des faits de vol portant sur du numéraire commis en temps de nuit, en réunion, avec usage d’un masque (cagoule), à mains armées, avec des violences ayant entrainé la mort. Ils ont été condamnés à l’emprisonnement à vie.

Par ailleurs, Adou Richard a affiché sa détermination à lutter contre le banditisme.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus