Ce que Ouattara,Laurent Gbagbo et Bédié décident pour Guillaume Soro

Ce que Ouattara, Gbagbo et Bédié décident pour Guillaume Soro
Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 juillet 2022 à 17:04 | mis à jour le 16 septembre 2022 à 13:32

Le cas Guillaume Soro a été au menu des échanges entre Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo le jeudi 14 juillet 2022. Ensemble les deux anciens présidents et le chef de l’État ont pris une décision concernant l’ex-patron de l’Assemblée nationale.

Le cas Guillaume Soro au menu des échanges entre Gbagbo, Ouattara et Bédié

Laurent Gbagbo avait déjà évoqué le cas de Guillaume Soro auprès d’Alassane Ouattara deux mois après son retour en Côte d'Ivoire. Le "Woody" de Mama et le président ivoirien s’étaient rencontrés le mardi 27 juillet 2021 au palais de la présidence de la République.

"Le président Ouattara m'a dit deux mots de Soro. Donc, tout ça, ça fait partie de nos combats, mais il faut aller pas à pas. Pour le moment, c'est ceux qu'on peut sortir par un décret, après les autres, je vais aussi monter au créneau pour parler d'eux pour qu'ils reviennent au pays", avait dit le fondateur du PPA-CI(Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire).

Près d’un an après, le cas de l’ex-député de Ferké a été remis sur la table à la faveur de la rencontre entre Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié le jeudi 14 juillet 2022. Selon des informations fournies par nos confrères de Jeune Afrique, les trois poids lourds de la politique ivoirienne ont abordé le sujet avant de tomber d’accord sur une attitude à adopter.

En effet, Bédié, Ouattara et Gbagbo ont unanimement décidé de laisser la justice ivoirienne faire son travail. Il faut rappeler que Guillaume Soro a été condamné à la prison à vie. Il est reproché au leader de GPS (Générations et peuples solidaires) des faits de complot et atteinte à la sécurité de l’État. Depuis le 23 décembre 2019, l’ex-chef rebelle vit en exil loin de ses proches. Plusieurs de ses partisans sont actuellement détenus à la MACA (Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan).

Tout savoir sur l'ex président de la Côte d'Ivoire

Histoire

Laurent Koudou Gbagbo a été président de la République de Côte d`Ivoire de 2000 à 2010 .

Originaire de Mama (village de la sous-préfecture de Ouragahio, département de Gagnoa), il a épousé en secondes noces Simone Ehivet Gbagbo[1], syndicaliste marxiste, très proche des milieux évangéliques états-uniens.


Il obtient son baccalauréat de philosophie au lycée classique d`Abidjan en 1965, puis une licence d`histoire à l`Université d`Abidjan en 1969. Il devient en 1970 professeur d`histoire au lycée classique Abidjan Cocody. Chercheur à l`Institut d`Histoire, d`Art et d`Archéologie africaine (IHAAA) à partir de 1974, Gbagbo est également titulaire d`une maitrise d`histoire de la Sorbonne. Il soutient en juin 1979 une thèse de doctorat en histoire intitulée Les ressorts socio-économiques de la politique ivoirienne: 1940-1960.

Membre du syndicat national de la recherche et de l`enseignement supérieur (SYNARES), il participe aux mouvements de grève de l`enseignement en 1982, et fonde dans la clandestinité le futur Front populaire ivoirien. Il part en exil pour la France en 1985, afin selon lui de lutter contre la dictature du PDCI, alors parti unique et promouvoir le multipartisme. En France, il se lie d`amitié avec Guy Labertit, membre du PSU, même si ses rapports avec le parti socialiste au pouvoir en France sont difficiles, du fait de son opposition à Houphouët-Boigny.

Arrestation et procès pour crime contre l'humanité

Le 28 mars 2011, après quatre mois de tensions, violences et médiations infructueuses, les Forces républicaines pro-Ouattara (FRCI, anciens rebelles qui contrôlaient le nord du pays) lancent une offensive, prenant en quatre jours le contrôle de quasiment tout le pays.

Le 11 avril, Laurent Gbagbo est arrêté par les FRCI, après une bataille de dix jours dans la capitale et plusieurs jours de bombardements par la force française Licorne et l'ONU.

Plus de 3.000 personnes sont tuées lors de cette crise.

Le 21 mai, Alassane Ouattara est investi. Il sera réélu en 2015.

Le 30 novembre 2011, Laurent Gbagbo est incarcéré au centre de détention de la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, rejoint le 22 mars 2014 par l'un de ses proches, Charles Blé Goudé, ex-chef du mouvement des "Jeunes patriotes".

Leur procès débute en janvier 2016. M. Gbagbo est le premier ex-chef d'Etat poursuivi par la CPI.

Ils sont visés par quatre chefs d'accusation de crimes contre l'humanité: meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains. Ils plaident non coupable.

2019, Laurent Gbagbo acquitté par la CPI, mais condamné en Côte d'Ivoire

Le 15 janvier 2019, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont acquittés par la CPI.

En février, ils sont libérés sous conditions, avant un éventuel procès en appel.

En novembre, la justice ivoirienne condamne en appel par contumace M. Gbagbo à vingt ans de prison pour le "braquage" de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest pendant la crise post-électorale de 2010-2011.

Charles Blé Goudé est condamné le mois suivant à vingt ans de prison pour des crimes commis pendant cette crise.

2022, retour sur la scène politique

Laurent Gbagbo a lancé le Parti des Peuples Africains-Côte d'Ivoire (PPA-CI), après dix années d'absence sur la scène politique.

L’ancien président ivoirien a officiellement lancé un nouveau parti panafricain de gauche à la grande joie de ses soutiens. Vêtus de tee-shirts, de pagnes, coiffés de bobs ou enveloppés dans des écharpes à l’effigie de l’ancien président ivoirien, plus de 1.600 congressistes ont pris d’assaut la prestigieuse salle du Sofitel. Pendant deux jours, ils ont réfléchi aux bases du nouveau parti de Laurent Gbagbo.

Quel est l'âge du président Laurent Gbagbo?

Laurent Gbagbo, né le 31 mai 1945 à Gagnoa , Laurent Gbagbo à 77 ans.


2018, Simone Gbagbo est libérée

A Abidjan, l'épouse de Laurent Gbagbo, Simone, contre laquelle la CPI a également émis un mandat d'arrêt en 2012, est condamnée en mars 2015 à vingt ans de prison pour atteinte à la sûreté de l'Etat.

Accusée de "crime contre l'humanité", "crime contre les prisonniers de guerre" et "crimes contre les populations civiles", elle est acquittée le 28 mars 2017 lors d'un nouveau procès, une décision cassée par la Cour suprême.

Elle est libérée en août 2018, après une amnistie présidentielle pour favoriser la réconciliation nationale.

Qui a été le premier président de la côte d'ivoire ?

Houphouët-Boigny est le premier président de la Côte d'Ivoire. Il prend officiellement la tête du gouvernement ivoirien le 1er mai 1959.

Qui est le vrai père de Gbagbo ?

Paul Koudou Gbagbo le père biologique de l'ex président Laurent Gbagbo.

Où vit Laurent Gbagbo ?

Laurent Gbagbo avait quitté son pays en 2011. Ce jeudi 17 juin 2021, l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo est arrivé à Abidjan, trois mois après son acquittement définitif par la Cour pénale internationale.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus