La Russie de Poutine consolide ses rapports avec la Ligue Arabe

Une coopération redynamisée

Poutine,44
Par Henri
Publié le 25 juillet 2022 à 19:49 | mis à jour le 13 septembre 2022 à 18:31

Alors qu’elle continue son aventure guerrière en Ukraine, la Russie de Vladimir Poutine a également lancé une offensive diplomatique de grande envergure depuis quelques jours afin de garder son influence sur le terrain de la géopolitique internationale. C’est dans ce contexte que s’inscrit la mini-tournée africaine entamée par l’émissaire de Vladimir Poutine, Sergei Lavrov ce week-end en Egypte. Au Caire où il est arrivé samedi 23 juillet, le chef de la diplomatie russe a rencontré sur place, le Secrétaire général de la Ligue Arabe des Etats arabes (LEA) Ahmed Aboul Gheit.

Vladimir Poutine consolide ses rapports avec la Ligue Arabe

Quelques jours après la récente tournée de Vladimir Poutine au Moyen-Orient précisément en Iran, Sergei Lavrov s’est rendu au Caire ce week-end ou il s’est entretenu avec son homologue égyptien, Sameh Shoukri sur des sujets de coopération bilatérale et de renforcement du partenariat économique entre les deux pays.

Au dela de sa rencontre avec le chef de la diplomatie égyptienne, Sergei Lavrov a rencontré dimanche 24 juillet dans la soirée avant son départ du Caire, Ahmed Aboul Gheit, le Secrétaire général de la Ligue des Etats Arabes. Les deux hommes se sont entretenus sur des sujets relatifs à l’élargissement de la coopération économique et commerciale entre les deux parties, comme le rapporte le communiqué du ministère russe des affaires étrangères. « Au cours de l’entretien, une haute évaluation a été accordée au niveau d’interaction entre la Russie et la Ligue arabe dans le but de résoudre les situations de crise au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, de renforcer la sécurité et la stabilité dans la région », indique le document cité par l’agence de presse TASS.

« Une attention particulière a aussi été accordée aux perspectives d’élargissement de la coopération commerciale et économique entre la Russie et les pays arabes. Dans le même temps, l’intérêt mutuel a été confirmé pour ce qui est de l’intensification des relations commerciales russo-arabes afin de stimuler la croissance commerciale, de promouvoir la coopération industrielle et de mettre en œuvre des projets sur le territoire de la Russie et des pays membres de la Ligue arabe », poursuit le communiqué.

La Russie, un partenaire de longue date de l'Afrique

Après l’étape de l’Egypte, le chef de la diplomatie russe s’est rendu dimanche dans la soirée au Congo Brazzaville dans le fief du président Sassou Nguesso à Oyo. Il est également attendu en Ethiopie puis en Ouganda. Ce périple de l’ancien représentant permanent de la Russie aux Nations Unies entre 1994 et 2004 n’est pas anodin dans un contexte où la Russie est décriée par le monde occidental. Le Kremlin souhaite rattraper le temps perdu en Afrique en rétablissant son influence quelques peu entamer ces dernières années.


Pour rappel, l’ex URSS, l’ancêtre de la Russie avait des relations privilégiés avec l’Afrique bien avant les années 60 ans. Elle avait apporté son soutien indéfectible aux pays africains qui aspiraient à la souveraineté internationale à cette époque.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus