Pascal Affi N'guessan : "Il faut que le FPI revienne au pouvoir en 2025"

Pascal Affi N'guessan :
Par K. Richard Kouassi
Publié le 02 août 2022 à 16:33 | mis à jour le 02 août 2022 à 16:33

Le FPI doit revenir au pouvoir en 2025. C'est du moins ce qu'a affirmé Pascal Affi N'guessan, le président du Front populaire ivoirien, le samedi 30 juillet 2022 lors d'échanges avec les popilations de Gboguhé, une localité du département de Daloa.

Présidentielle 2025 : Pascal Affi N'guessan se positionne

Samedi 30 juillet 2022, Pascal Affi N'guessan s'est rendu dans la localité de Gboguhé, à Daloa. Le président du Front populaire ivoirien a clairement indiqué que son parti politique doit revenir aux affaires à l'issue de l'élection présidentielle de 2025. "Il faut que le FPI revienne au pouvoir en 2025, parce que, comme je k'ai dit, nous n'avons pas fini notre travail. Nous comptons sur vous pour reprendre le travail là où la rébellion l'a bloqué, pour reprendre notre politique de refondation, de renaissance de la Côte d'Ivoire. Je compte sur vous", a affirmé l'ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo devant ses partisans.

Par ailleurs, l'ancien porte-parole du CNT (Conseil national de transition) a annoncé sa candidature à la présidentielle de 2025. "En 2025, je serai candidat et je compte sur vous pour gagner l'élection présidentielle. Je serai candidat pour le compte du FPI et je compte sur vous pour gagner l'élection présidentielle afin de moderniser la Côte d'Ivoire", a-t-il dit.

"Le travail n'est pas fini"

Selon le député de Bongouanou, "le travail n'est pas fini". "Nous n'avons pas encore le bonheur. Nous avons encore beaucoup de difficultés, à la rentrée, pour éduquer nos enfants, pour envoyer nos enfants à l'école", a ajouté Affi N'guessan, qui a également soutenu que l'école est sinistrée.

Au cours de son intervention, Affi N'guessan a peint un sombre tableau de la santé en Côte d'Ivoire. Selon lui, les populations ivoiriennes peinent à obtenir des soins médicaux. "Il n'y a pas toujours de bonnes routes pour aller dans les villages pour évacuer les produits. Il n' y a pas l'eau, forcément dans tous les villages, il n'y a pas de centres de santé dans certains villages", s'est-il exprimé.


À propos des élections locales de 2023, Pascal Affi N'guessan a annoncé que "le FPI sera dans la course, le FPI aura des candidats" à Gboguhé et à Daloa pour le conseil régional. "Dans toutes les villes du Haut-Sassandra, nous aurons des candidats. C'est sur vous que nous comptons pour que nos candidats soient élus et qu'ils mettent en application le programme de développement du Front populaire ivoirien, pour que vous voyiez que le FPI est capable de faire", a poursuivi M. Affi.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus