PPA-CI : Issa Malick échange avec la représentation guinéenne

PPA-CI : Issa Malick échange avec la représentation guinéenne
Par K. Richard Kouassi
Publié le 05 août 2022 à 11:56 | mis à jour le 05 août 2022 à 11:56

Coulibaly Issa Malick, président de l'Inspection générale du PPA-CI (Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire), a échangé avec des militants du parti de Laurent Gbagbo, de nationalité ivoirienne et établis en Guinée. C'était le lundi 1er août 2022.

PPA-CI : Le message de Coulibaly Issa Malick aux militants de Conakry

Une délégation de militants du PPA-CI, venue tout droit de la Guinée a rendu une visite à Coulibaly Issa Malick le lundi 1er août 2022. En effet, ces partisans du Parti des peuples africains-Côte d'Ivoire ont effectué cette démarche sous la houlette de Millé Claude Mrandjo, le représentant du PPA-CI en Guinée, en Guinée-Bissau et au Libéria.

Pour sa part, Coulibaly Issa Malick a profité de l'occasion pour porter un message à ses hôtes. "Créer un parti politique, c'est pour des gagner les élections. Notre rôle, c'est de sensibiliser, recruter et inscrire les populations sur la liste électorale. Il faut se battre pour être sur la liste électorale. Vous devez faire en sorte que les jeunes soient inscrits sur la liste électorale", a recommandé l'ancien directeur de campagne de Laurent Gbagbo.

Le président de l'Inspection générale du PPA-CI les a également invités à travailler afin d'enrôler un maximum de militants. "Vous qui êtes en Guinée-Conakry, en Guinée-Bissau et au Liberia, vous devez ratisser large pour donner la victoire au PPA-CI. C'est pourquoi, le président Laurent Gbagbo a demandé à tous, y compris les cadres du parti, d'investir le terrain pour évaluer le travail qui est fait et de continuer les adhésions', a ajouté l'ex-ministre de l'Agriculture.

Stéphane Kipré avait tenu le même message à l'occasion de son passage à Lakota le samedi 23 juillet 2022. Le premier vice-président exécutif du parti de Laurent Gbagbo a demandé aux cadres issus de cette localité, à se mobiliser sur le terrain afin de préparer sereinement les prochaines joutes électorales, notamment les élections régionales de 2023 et l'élection présidentielle de 2025.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus