Un échange de prisonniers entre Vladimir Poutine et Joe Biden ?

Brittney Griner au coeur d'une guerre diplomatique

Un échange de prisonnier entre Vladimir Poutine et  Joe Biden ?
Par Henri
Publié le 05 août 2022 à 16:29 | mis à jour le 05 août 2022 à 16:42

Le président américain Joe Biden aurait proposé à son homologue russe Vladimir Poutine un échange de prisonniers, dont la star américaine du basket féminin Brittney Griner pourrait faire partie. Cette dernière a été condamnée jeudi 4 août 2022 à neuf ans de prison par le tribunal de Khimki dans une affaire de trafic de cannabis.

Joe Biden et Vladimir Poutine collaborent pour échanger des prisonniers

C’est dans un contexte de crispation diplomatique entre les États-Unis et la Russie, causée par l’invasion de l’Ukraine par les troupes de Vladimir Poutine , que le procès de Brittney Griner s’est tenu le jeudi 4 août 2022. Arrêtée à l’aéroport de Moscou en février dernier, en possession d’une vapoteuse qui contenait une substance de cannabis, la double championne olympique américaine a été condamnée à neuf ans de prison ferme par le tribunal de Khimki.

Ce verdict de la justice russe a ulcéré le président Joe Biden qui le qualifie d’inacceptable. « C'est inacceptable et je demande à la Russie de la libérer immédiatement afin qu'elle puisse retrouver sa femme, ses proches et ses coéquipières », a-t-il exhorté dans un communiqué quelques instants après l'annonce du verdict. Le président américain a promis travailler d’arrache-pied pour la libération de la joueuse des Phœnix Mercury.

Ce vendredi, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken s’est entretenu pour la première fois depuis le conflit en Ukraine avec son homologue russe, Serguei Lavrov. Le secrétaire d’État américain a proposé au gouvernement de Vladimir Poutine un échange de prisonniers pour faciliter la libération de Brittney Griner. En effet, il s’agirait d’échanger un célèbre trafiquant d’armes russe détenu aux Etats-Unis, Viktor Bout, contre Mme Griner et M. Whelan. Bout, arrêté en Thaïlande en 2008 et qui purge une peine de 25 ans de prison aux États-Unis, est surnommé le marchand de mort.

Serguei Lavrov confirme les négociations entre les deux États

Le ministre russe des affaires étrangères Serguei Lavrov a laissé entrevoir vendredi 5 août 2022 la possibilité d’échanger des prisonniers comme l’a proposé les États Unis. « Nous sommes prêts à discuter de ce sujet, mais seulement dans le cadre du canal [de communication] qui a été convenu par les présidents [Vladimir] Poutine et [Joe] Biden », a indiqué Sergueï Lavrov, lors d'une conférence de presse depuis le Cambodge avant de poursuivre : « Il y a un canal spécial, qui est convenu par les présidents, et malgré certaines déclarations publiques, ce canal conserve toute son actualité »


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus