Droits des enfants: Les populations d' Agboville sensibilisées à travers le sport

Agboville: Coup d’envoi de la 1ère édition du tournoi Dominique Ouattara
Par David Yala
Publié le 15 août 2022 à 19:39 | mis à jour le 16 août 2022 à 11:52

Le tournoi de football doté de la coupe de la première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara a été lancé le samedi 13 août 2022 à Agboville.

Agboville: Coup d’envoi de la 1ère édition du tournoi Dominique Ouattara

Diaby Ali Kader, président du comité d’organisation(PCO) en a profité pour exhorter l’ensemble des équipes participantes et particulièrement la jeunesse au civisme et au fair-play.

« Je voudrais vous dire merci d’avoir répondu à l’appel de la première Dame, initiatrice de ce tournoi national. Merci de lui avoir fait confiance et à nos autorités, notamment : le président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo et le ministre Dimba. Grand merci aussi aux personnalités en charge du Sport dans de l’Agnéby-Tiassa. La première Dame comme vous le savez, œuvre tous les jours au bien-être des tout-petits. L’objectif visé à travers l’organisation de ce tournoi est d’occuper sainement les enfants de 7 à 15 ans pendant les vacances scolaires », a-t-il fait savoir.

Le match d’ouverture au niveau des cadets, a vu la victoire de Résidentiel nouveau face à Medina (4#3) à l’issue d’une séance de tirs au but. Quant à la rencontre des dames en handball, les femmes du Marché ont été laminées sur un score 0#8 face aux femmes de l’Administration. Même constat du côté des séniors de Yapo, qui ont imposé leur suprématie sur ceux d’Agboville 1 (4#3).

À en croire le PCO, la place des enfants au vu des missions de la fondation Children of Africa, est à l’école et non dans un tout autre endroit.

« La Première Dame de Côte d’Ivoire, présidente de la fondation Children of Africa veut attirer l’attention des parents que la place de leur progéniture n’est pas au champ, au marché. Non plus à vendre de l’eau et à pousser les brouettes. Leur seule et unique place, est l’école. Car, c’est l'école qui fera d’eux, des hommes et des cadres de demain, qui participeront au développement de la Côte d’Ivoire... Il n’aura pas de vainqueur ni de vaincu mais le pari de la défense des droits des enfants, de la fraternité, de la cohésion et du vivre ensemble », a réitéré Diaby Aly Kader.


Charles Bley Zézé, directeur régional des Sports de l’Agnéby-Tiassa est quant à lui revenu sur l’image de marque qui incarne la fondation Children of Africa à Agboville, en Côte d’Ivoire et dans le monde entier.
« Ce tournoi est pour permettre aux uns et autres de mettre en valeur leurs talents. Nous souhaitons que le tournoi se déroule sans grabuges. Nous voulons voir sortir de cette compétition, des personnes qui iront loin à l’image des Didier Drogba, Serey Dié, Max Gradel et j’en passe. Le sport nourri son homme. Le sport paie. C’est pourquoi, je vous encourage à vous vous faire remarquer positivement…C’est un honneur d’accueillir cette année ici à Agboville le tournoi, qui porte le nom d’une si grande dame : Madame Dominique Ouattara. Faites donc, preuve de fair-play. Nous comptons sur vous afin d’être sélectionnés l’année prochaine », a exhorté l’inspecteur général de la jeunesse et des Sports.
La première édition du tournoi Dominique Ouattara à Agboville, faut-il le rappeler, va s’entendre aux femmes en handball et aux séniors en football à Tiassalé, Sikensi et Taabo. Une initiative rendue possible grâce au président de l’Assemblée nationale, Adama Bictogo et au ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture, Dimba Pierre, président de Conseil régional de l’Agnéby-Tiassa.
Tizié TO Bi
Correspondant régional


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus