Elle découpe et emballe dans une valise le corps de sa belle sœur

Désirée Beyanga fait venir sa belle sœur à l'hôtel pour la tuer et vendre son corps
Par Eugène SAHI
Publié le 24 août 2022 à 01:26 | mis à jour le 24 août 2022 à 01:26

Désirée BEYANGA a été arrêtée par la police de Yaoundé après avoir tué et démembré sa belle sœur, Marie France MBEYA, née le 1 er février 1965 à Okola, une commune du Cameroun,

Désirée Beyanga fait venir sa belle sœur à l'hôtel pour la tuer et vendre son corps

À en croire aux témoignages, Désiré Beyanga aurait fait venir sa belle sœur à l'hôtel Le Mendzang, situé à la descente du lycée de Biyem-Assi à Yaoundé, dimanche dernier. C'est une fois dans la chambre d'hôtel qu'elle va lui ôter la vie en la frappant à la tête avec une bouteille de soda avant de l'étrangler avec un morceau cassé de cette bouteille.

Dans la nuit du lundi 22 août aux environs de 22h, après son forfait, elle reviendra à l'hôtel avec une valise dans laquelle elle va dissimuler le corps de Marie France, après avoir pris le soin de la mettre en morceaux.

C'est au moment de sortir de l'hôtel qu'un employé se rendra compte qu'elle a du mal à transporter ladite valise. Il va lui proposer de l'aider à faire descendre la valise au rez-de-chaussée. Ce que Désirée refuse.

C'est ainsi qu'il suspecte quelque chose de louche. L'agent de l'hôtel fait alors appel à ses collègues qui viendront l'obliger à leur montrer ce qu'elle transporte dans ladite valise.

Dans un premier temps, elle va essayer de leur mentir, indiquant que la valise contient de la nourriture. Ils vont lui arracher la valise et découvrir le contenu: le corps d'un être humain bien découpé et emballé.


Selon les déclarations de Désiré Beyanga, elle avait une dette de 4 millions dans une réunion. Elle s'est abonnée sur une page Facebook dénommée Richesse. Et c'est de là qu'on lui a promis cinq cent millions de fcfa si elle déposait le corps de quelqu'un dans un lieu qu'on lui avait indiqué.

La criminelle se trouve aux mains de la gendarmerie de Yaoundé 3 à Efoulan. Quand au corps de la victime, il a été déposé à la morgue de l'hôpital Central de Yaoundè, selon la presse locale.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus