Côte d’Ivoire- Retour au RHDP: « Nous sommes fiers de Mabri » (Dr Amon G.)

Dr Amon Getheme, conseiller de Mabri: « Désormais, l'UDPCI jouera sa pleine partition auprès du président Ouattara »
Par David Yala
Publié le 13 septembre 2022 à 18:31 | mis à jour le 13 septembre 2022 à 18:31

Après deux années de dissidence, Albert Mabri Toikeusse et son parti l’UDPCI sont de retour au RHDP.

Dr Amon Getheme, conseiller de Mabri: « Désormais, l'UDPCI jouera sa pleine partition auprès du président Ouattara »

Le conseiller technique en charge de la Santé, de la démographie et de la Protection sociale du président de l’UDPCI, Albert Mabri Toikeusse, salue le retour de son leader au RHDP, parti présidentiel dirigé par le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Selon Dr Amon Getheme, le retour de l’UDPCI a été suscité et demandé de façon unanime par l'ensemble des cadres et militants du parti. « Le retour de l’UDPCI est donc clairement motivé par les actions et la constance du président de la République dans les chantiers de paix, de cohésion et de rassemblement dans l'intérêt de tous les ivoiriens et des peuples vivant dans notre pays. Désormais, l'UDPCI jouera sa pleine partition auprès du chef de l'État à tous les niveaux », s’est réjoui Dr Amon.

Annoncé depuis quelques jours, le retour d'Albert Mabri Toikeusse et de son parti politique l'UDPCI au sein du RHDP, est désormais effectif. « Nous avons connu dans notre parcours au RHDP des moments d'incompréhension. Au niveau de l'UDPCI, nous avons dû nous retirer en août 2020 de la maison à laquelle nous avons contribué à poser les piliers (…) Mais ce soir (jeudi 8 septembre 2022), je voudrais vous rassurer de la décision de tous les cadres et moi de reprendre notre place à vos côtés afin de venir vous soutenir dans le grand chantier de la réconciliation », a déclaré Mabri Toikeusse au sortir de l'audience que lui a accordée, jeudi, le président de la République, Alassane Ouattara, par ailleurs président du RHDP.


Cette déclaration officielle est venue mettre un terme à plusieurs mois de supputations sur le retour de l'UDPCI au sein de la coalition au pouvoir. Membre fondateur du RHDP, Albert Mabri Toikeusse s'y était retiré à la faveur de l'élection présidentielle d'octobre 2020 en Côte d’Ivoire à la suite de divergences de vues sur le choix du candidat devant représenter le parti présidentiel. Alors 2ème vice-président du RHDP, Mabri Toikeusse s'était insurgé contre le choix de feu le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly comme successeur direct du président Alassane Ouattara.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus