Métro d'Abidjan: Des populations de Port-Bouet réclament leur dédommagement

Métro d'Abidjan : Des populations de Port-Bouet dénoncent une injustice
Par Mael Espoir
Publié le 18 septembre 2022 à 15:21 | mis à jour le 18 septembre 2022 à 15:21

Impactées par le projet du Métro d’Abidjan, les populations du quartier Sogephia de Port-Bouet, réclament juste leur dédommagement et leur relogement, avant de quitter les lieux.

Métro d'Abidjan : Des populations de Port-Bouet dénoncent une injustice

Les populations du quartier Sogephia situés en face du 43e Bima dans la commune de Port-Bouet, sont fortement impactées par le projet du Métro d’Abidjan. Ces populations sont priées de quitter les lieux dans les plus brefs délais, car leurs habitations seront bientôt détruites.

D'autres maisons ont déjà été démolies. Cependant, ces populations affirment qu'elles n'ont reçu aucun dédommagement de la part des autorités ivoiriennes. Pas du tout opposées à quitter les lieux, ces populations réclament juste dédommagement et relogement.

Et elles l’ont fait savoir lors d’une réunion qui a eu lieu jeudi 16 septembre, en présence de plusieurs leaders d’associations de la société civile. Cette rencontre a été initiée par l’Ong Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE Côte d’Ivoire ) .

‘’Nos lois disent qu’avant de détruire les biens de quelqu’un, on lui donne d’abord toutes les commodités, c’est pour dire, qu’il faut dédommager et reloger la personne impactée. Mais on ne nous dit rien, et un matin, ils viennent casser les maisons. Pourtant, nous sommes en pourparlers avec eux depuis 2016. Ceux que les autorités ont désignés pour ce projet, s’ils avaient été corrects, on serait déjà parti. On a entendu dire que nous avons été dédommagés, mais c’est archi faux", a soutenu Amouli Kouassi, président des impactés du Métro.

A l’instar de tous les leaders d’associations de la société civile, Samba David a apporté son soutien aux personnes impactées par le métro d'Abidjan. Pour lui, il est clair que les personnes chargées de piloter ce projet veulent détourner l’argent qui a été alloué au dédommagement des personnes impactées. A cet effet, il a interpellé le président de la République, Alassane Ouattara.

‘’ Celui qui est en charge du dédommagement, voici toutes ces personnes qui habitent les maisons qui sont impactées que vous allez détruire, elles ne refusent pas de partir, mais elles veulent être dédommagés", a-t-il indiqué.

Puis d’ajouter : ‘’Monsieur le président Alassane Ouattara, il se trouve que vous voulez emmener un métro à Abidjan, c’est à applaudir, cependant avant que le métro que ne vienne, il faut demander aux populations impactées ce qu’elles veulent, elles disent, il faut les indemniser, il faut les reloger, et il faut les dédommager… ‘’.


Monsieur Bandé Karamoko, conseiller municipal de la Commune de Port Bouet a invité les populations dudit quartier à ne pas céder à toutes tentatives de corruption.

‘’ C’est vrai que des actions ont été faites, le ministre des Transports vous a reçu, vous êtes en train de mener une offensive, mais je voudrais vous dire de ne pas vous laisser berner, et dormir sur vos lauriers, si vous dormez sur vos lauriers, parce X ou Y vous a rassuré que vous serez dédommagés, les maisons seront toutes rasées, et ils viendront dire qu’ils vous ont dédommagés, or vous n’avez reçu aucun centime. Soyez solidaires, parce que les gens ont souvent des malices de vous diviser, pour pouvoir étouffer la lutte… ne vous laissez pas distraire ‘’, a-t-il lancé.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus