Journée FIFA: Le match Maroc - Chili émaillé par des incidents

Une victoire entachée

Maroc
Par Henri
Publié le 25 septembre 2022 à 14:21 | mis à jour le 25 septembre 2022 à 14:21

Comme toutes les sélections qualifiées pour la Coupe du Monde Qatar 2022, le Maroc met à profit cette trêve internationale pour préparer cette grande messe mondiale de football qui débutera dans moins de deux mois. Vendredi, les Lions de l’Atlas ont disputé un match amical contre le Chili qui s’est soldé par une victoire (2-0). Malheuresement, ce match a été émaillé d’incidents majeurs.

Des incidents ont entaché la confrontation entre le Maroc et le Chili

Au terme d’une prestation collective très aboutie, la sélection du Royaume chérifien s’est imposée logiquement (2-0) dans la soirée du vendredi contre le Chili dans un match international amical qui s’est déroulé à Barcelone sur le Stade de l’Espanyol Barcelone (Espagne). Sofiane Boufal et Abdelhamid Sabiri sont les heureux buteurs marocains face à la formation sud-américaine.

Mais cette belle victoire marocaine a été quelque peu entachée par des incidents qui se sont déroulés avant et après la rencontre. En effet, de nombreux spectateurs ont notamment forcé l’entrée, n’hésitant pas à franchir les portiques de sécurité en masse, sous les yeux des stadiers impuissants. A l’intérieur du Stade, des fumigènes ont été allumés.

Après la rencontre, des centaines de supporters envahissent la pelouse. Cette situation regrettable a fait réagi les dirigeants de l’Espanyol Barcelone.

L'Espanyol de Barcelone exige des réparations

Dans un communiqué rendu public samedi 24 septembre, l’Espanyol Barcelone dit regretter les incidents survenus lors du match amical entre le Maroc et le Chili dans son enceinte du RCDE Stadium vendredi soir. Le club Catalan assure que le club exigera des comptes aux organisateurs. « Le club exigera réparation de la part des organisateurs du match pour tout élément du stade qui aura été dégradé », a précisé l'Espanyol dans son communiqué.

Un baptême de feu réussi pour Walid Regragui

Walid Regragui est un homme heureux et cela se comprend. Le technicien de 46 ans n’oubliera pas de sitôt ses grands débuts en tant que sélectionneur du Maroc. Cette belle victoire obtenue par Walid Regragui à la tête des Lions de l’Atlas a été rendue possible par les choix judicieux qu’il a opérés. Face au Chili, le nouveau patron des Lions a privilégié le 4-3-3 marqué par le grand retour d'Hakim Ziyech qui a animé le bastion offensif avec Sofiane Boufal et Youssef En-Nesyri.


Bien en place tactiquement et costaude défensivement, la sélection marocaine a proposé du jeu. Pressing haut, vitesse, jeu dans les couloirs, voici quelques facettes qu’elle a démontrées contre la sélection sud-américaine. Les débuts réussis de Walid Regragui à la tête du Maroc préfigurent sans aucun doute des choses positives dans l’optique de la prochaine Coupe du Monde.

Le 27 septembre, les Lions de l’Atlas feront face au Paraguay pour leur second match amical de cette fenêtre FIFA. Le Maroc loge dans le groupe G en compagnie du Canada, de la Belgique et de la Croatie pour la Coupe du Monde.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus