Terrorisme: La Côte d’Ivoire encadre les imams et l‘enseignement coranique

Terrorisme: Le COSIM veut faire former l'ensemble des Imams
Par Eugène SAHI
Publié le 27 septembre 2022 à 13:29 | mis à jour le 27 septembre 2022 à 13:29

La Côte d’Ivoire prépare et instruit les Imams et les enseignants d’écoles coraniques pour une meilleure orientation des enseignements et des prêches sur le terrorisme violent et la radicalisation de plus en plus dans la sous-région ouestafricaine.

Terrorisme: Le COSIM veut faire former l'ensemble des Imams sur l'orientation de l'enseignement coranique

Réunis à Bingerville durant deux semaines, les imams et enseignants des écoles “Madrasas” (école coranique) ont été formés pour lutter contre les fléaux liés au terrorisme qui minent l’Afrique de l’Ouest. C’est le siège du Conseil supérieur des Imams et des affaires musulmanes (COSIM) à Bingerville qui servi de cadre à ce séminaire de formation qui s’est achevé vendredi 23 septembre 2022.

Ce séminaire de formation a permis d’outiller à la mise en exergue du rôle des leaders religieux en vue de l’amélioration des enseignements et des prêches sur le terrorisme violent et la radicalisation de plus en plus dans la sous-région.

A l’initiative de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), la présidente du département du développement humain et des affaires sociales de ladite organisation, Fatou Sow Saar, a invité les participants à la vie communautaire pour un consensus, au-delà des divergences pour la stabilité, seul gage pour freiner voire éradiquer ces deux fléaux.

Le président du COSIM, Cheik Ousmane Diakité, tout en saluant cette initiative en faveur de la communauté musulmane, a exhorté l’ensemble les bénéficiaires à étendre la formation à leurs pairs, en vue de les sensibiliser et leur transmettre les acquis reçus durant ce séminaire.


Le représentant le ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Bamba Massemba, a estimé que seules la formation et l’éducation permettront de changer la perception de tout un chacun sur une situation donnée et par la suite avoir les aptitudes d’en faire face.

Le porte-parole des bénéficiaires,Imam Baba Camara, a lu les résolutions qu’ils devront traduire en actes dans leurs nouvelles missions. Il s’agit entre autres de soutenir et collaborer avec les autorités pour la promotion de la paix et la cohésion sociale.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus