Sihindou Coulibaly (Préfet d’ Agboville): "L'usine COTIVO va bientôt rouvrir"

Agnéby-Tiassa : Le préfet Sihindou Coulibaly a une grande vision pour l’avenir de la région
Par David Yala
Publié le 28 septembre 2022 à 13:58 | mis à jour le 28 septembre 2022 à 13:58

Le préfet de région, préfet du département d’ Agboville, Sihindou Coulibaly, a affirmé que l’Agnéby-Tiassa devient un pôle de développement stratégique. C’était le mardi 27 septembre 2022, lors d’un point de presse qu’il a animé, à son cabinet sis à la préfecture d’Agboville.

Agnéby-Tiassa : Le préfet Sihindou Coulibaly a une grande vision pour l’avenir de la région

« De manière générale, le gouvernement ivoirien a pris 12 mesures fortes pour lutter contre la vie chère. Il s’agit de la subvention des produits pétroliers, du plafonnement des produits de première nécessité, de l’appui financier au secteur vivrier, la réduction des postes de contrôle, etc…Le prix de la viande à Agboville, aujourd’hui, est fixé à 2500fcfa. Grâce au comité régional de lutte conte la vie chère, plusieurs rencontres ont eu lieu dans les 4 départements de la région afin d’informer l’ensemble des populations », a indiqué d’entrée le président du Comité régional de lutte contre la vie chère. C’est pourquoi, le préfet de région a sollicité l’engagement de la presse dans le combat pour porter l’information vraie, l’information juste aux populations.

« L’OCPV (Office de la commercialisation des produits vivriers) va construire des marchées de groupage. Il y a 40 marchés qui vont être construits sur l’ensemble du territoire ivoirien. L’Agnéby-Tiassa en aura 2 marchés dont 1 à N’Zianouan et 1 autre à Céchi. Avec l’appui du Conseil régional, nous envisageons aussi 2 autres marchés, 1 à Grand-Yapo et 1 autre à Agboville », a annoncé Sihindou Coulibaly. Pour rappel, Tiassalé, Sikensi, Taabo et Agboville, sont les 4 départements qui constituent la région de l’Agnéby-Tiassa. « La suppression des frais annexes et la gratuité de l’école, la gratuité ciblée dans les centres de santé, l’augmentation du salaire des fonctionnaires, l’homologation de la poche de sang à 3000f, sont autant de dispositions qui ont été prises par le gouvernement pour améliorer les conditions de vie des populations. Toutes ces mesures entrent dans la lutte contre la vie chère », a démontré l’autorité préfectorale.

Puis, il a ajouté que la mise en place d’infrastructures de qualité dans tous les secteurs d’activités concourt également à rendre la vie moins chère. Ce qui traduit parfaitement, selon lui, la Côte d’Ivoire Solidaire prônée par le président Alassane Ouattara. Sur le sujet des travaux d’assainissement en cours à Agboville depuis août dernier, Sihindou Coulibaly s’est voulu on ne peut plus clair : « L’Agnéby-Tiassa devient un pôle de développement stratégique. Nous sommes situés entre les 2 capitales, le poumon économique, Abidjan et le poumon politique, Yamoussoukro. Et, COTIVO va bientôt rouvrir avec de nouveaux bailleurs de fonds. L’industrie pharmaceutique veut aussi s’investir à Agboville. Tout cela participe de la lutte contre la vie chère. C’est pourquoi, Agboville doit être une zone où l’on puisse maintenir la sécurité. Partant, faire d’Agboville une ville propre, une ville aux normes internationales ».

Tizié TO Bi


Correspondant régional


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus