AngoSat-2 : Le satellite de télécommunication de l’Angola lancé par la Russie

AngoSat-2, satellite de télécommunications de l’Angola
Par Patrice Dama
Publié le 13 octobre 2022 à 10:54 | mis à jour le 13 octobre 2022 à 10:54

Un satellite de télécommunication de l’Angola, AngoSat-2, a été mis en orbite par la Russie via la Fusée Proton-M, depuis la base de Baïkonour, ville du Kazakhstan.

AngoSat-2, le satellite de télécommunication de l’Angola est en orbite

Le satellite de communication de l'Angola baptisé AngoSat-2 est basé sur la plate-forme Express-1000N développée par la société russe Reshetnev Information Satellite Systems Company.

La fusée porteuse Proton-M, chargée du satellite de télécommunication AngoSat-2 a décollé du site n ° 81 du port spatial de Baïkonour, selon l'agence de presse russe TASS.

L’unité principale de la fusée comprenant un booster DM-03 et le satellite, a été réglée pour se séparer de l’étage supérieur de la fusée en 584 secondes après le lancement. Il faudra plusieurs heures au booster pour acheminer le satellite sur l’orbite désignée.

La Russie et l’Angola ont convenu de créer un satellite de télécommunication AngoSat-2 au lieu du défunt véhicule spatial Angosat-1 lancé depuis le port spatial de Baïkonour le 26 décembre 2017. Le contact avec le satellite a été perdu le lendemain de son lancement.

Le satellite AngoSat-2 est basé sur la plate-forme Express-1000N développée par la société russe Reshetnev Information Satellite Systems. Le module de charge utile qui assure les communication dans les bandes de fréquences C, Ku et Ka a été livré par le groupe européen Airbus. Le satellite fonctionnera à 23 degrés de longitude est. La durée de vie de ce satellite est estimée à 15 ans.


Le ministre angolais des Télécommunications, des Technologies de l’information et de la Communication sociale, Mario Augusto da Silva Oliveira, a déclaré aux journalistes, le 11 octobre, que l’exploitation du satellite commencerait 90 jours après son lancement, lorsque toutes les procédures techniques et technologiques seraient terminées.

Avec ce satellite, l'Angola developpe son secteur des télécommunications. En plus de la modernisation du secteur, ce projet vise surtout à reduire le coût des produits de télécommunication dans le pays.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus