Côte d'Ivoire : Goëtzinger décrie un "communiqué absurde" de Habiba Touré

Goëtzinger recadre Habiba Touré
Par K. Richard Kouassi
Publié le 28 octobre 2022 à 16:56 | mis à jour le 28 octobre 2022 à 17:36

Dans l’affaire ASalfo-Laurent Gbagbo, Geneviève Goëtzinger n’apprecie pas du tout la réaction de Me Habiba Touré, la cheffe de cabinet du fondateur du PPA-CI (Parti des peuples africains-Côted'Ivoire). L’ancienne patronne de RFI (Radio France Internationale) a dénoncé le communiqué publié par l’avocate.

Côte d’Ivoire : Ce que Geneviève Goëtzinger reproche à Me Habiba Touré

Après la scène entre ASalfo et le protocole de Laurent Gbagbo au concert de Yodé et Siro le samedi 22 octobre 2022 au Palais de la culture, Me Habiba Touré a tenu à faire une mise en point. Pour rappel, le leader du groupe Magic System a voulu saluer l’ancien président ivoirien, mais il s’est heurté au refus de la garde rapprochée patron du PPA-CI.

"Depuis un certain temps, nous constatons qu’il est véhiculé l’idée, selon laquelle les proches collaborateurs de Son Excellence, le président Laurent Gbagbo, l’empêchent de saluer ou de recevoir certaines personnes. Ces propos visent à présenter le président Laurent Gbagbo, comme un homme « manipulé » par son entourage. Outre le caractère tendancieux et outrancier de ces sous-entendus ou allégations, on ne saurait ignorer l’attaque politique que cela représente, et qui exige donc une réponse", a expliqué l’avocate rattachée au Barreau de Seine-Saint-Denis, qui est revenue sur l’incident.

Me Habiba Touré a rappelé que la "sécurité du président Laurent GBAGBO, à l’instar de la Sécurité de toute haute personnalité, se limite à appliquer les consignes données"

Geneviève Goëtzinger n’a pas du tout apprécié cette sortie de la juriste ivoirienne. La partisane de Pascal Affi N’guessan a réagi au communiqué publié par la cheffe de cabinet de Gbagbo. "Communique absurde de Habiba Touré sur la capacité de Gbagbo à décider des personnes qu’il salué. Mais je le préfère encore à celui publié par la même HT nov 2020 dans lequel elle annonçait l’arrestation de Pascal Affi avec 24 h d’avance. Ce jour-là, j’ai compris qui étaient ces gens", a tweeté la communicatrice française.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus