Burkina : Pourquoi Ibrahim Traoré renonce à son salaire de président du Faso

Le Chef de l’Etat décide de garder son salaire de Capitaine sous sa présidence de la transition

Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré cède son salaire de Président pour ne conserver que celui de Capitaine
Par Team Afrique Sur 7
Publié le 17 novembre 2022 à 12:25 | mis à jour le 17 novembre 2022 à 12:26

Le Chef de l’Etat burkinabè Ibrahim TRAORE a décidé de renoncer aux émoluments liés à sa fonction et de conserver son salaire de Capitaine des Forces armées nationales. C'est l'une des grandes décisions du conseil des ministres du 16 novembre 2022.

Le Chef de l’Etat Ibrahim Traoré cède son salaire de Président pour ne conserver que celui de Capitaine

Le capitaine Ibrahim Traoré, de par sa manière de diriger le Burkina Faso, diverge de ses prédécesseurs. Celui qui est arrivé au pouvoir face à la dégradation de la situation sécuritaire de plus en plus préoccupante, tend à vouloir donner des signaux forts dans la gestion de la transition.

Sans langue de bois, celui qui a appelé les politiciens à prendre toutes leurs responsabilités pour remettre le pays sur les rails, a, dans sa dernière sortie, décidé de se passer de ses émoluments de Chef d’Etat et de ne recevoir que son salaire de Capitaine qu’il percevait avant de prendre le pouvoir.

Le porte-parole du gouvernement, ministre de la communication, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo a indiqué que ce geste du Chef de l’Etat s’explique par le fait qu’il souhaite montrer un esprit de sacrifice. Sacrifice qui doit justement habiter chacun des Burkinabè ou qu’il soit.

Un nouveau décret portant rémunération du Président, pour abroger celui de Damiba

Le conseil des ministres du 16 novembre, adopte un décret portant rémunération du Président du Faso, même si le Capitaine Traoré compte ne pas toucher un centime de sa fonction de Chef de l’Etat.

En effet, ce décret abroge celui pris par le prédécesseur du capitaine Traoré, le Colonel Paul Henry Damiba, en date du 15 avril 2022 portant modalités de rémunération du Président du Faso et celui portant également modalités de rémunération du Premier ministre, des Présidents d'institutions et des membres du Gouvernement.

Ainsi avec ce nouveau, c’est un retour aux dispositions du décret du 31 décembre 2008 portant rémunération des membres du Gouvernement.

Les ministres cèdent la moitié de leurs salaires en signe de solidarité

Le Chef de l'Etat n’est pas le seul à avoir pris une décision forte concernant sa rémunération. Les ministres qui ont consenti à revoir à la baisse leurs salaires (on parle ici des ministres qui étaient déjà en poste sous la transition du Colonel Damiba), plus l’ensemble des membres du gouvernement, ont tous convenu et décidé de céder 50% de leurs salaires de ce mois de novembre 2022 pour soutenir l’action humanitaire dans le cadre du « Mois de solidarité » institué en novembre de chaque année pour soutenir les personnes déplacées internes de plus en plus nombreuses dans le pays.


Les derniers chiffres en date du 31 octobre du conseil national de secours d’urgence (CONASUR) indiquent plus de 1.761.915 personnes déplacées internes.

Pierre Odg: www.afrique-sur7.ci


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus