La Côte d'Ivoire abritera bientôt une grande usine de production d’anti-infectieux

Un projet de grande envergure

Côte d’Ivoire
Par Team Afrique Sur 7
Publié le 17 novembre 2022 à 13:37 | mis à jour le 17 novembre 2022 à 13:37

Le groupe pharmaceutique chinois, Shanghai Fosun Pharmaceutical a procédé, le 10 novembre dernier à Abidjan, au lancement du projet de construction de sa plateforme Fosun Phama Côte d’Ivoire. Elle sera la plus grande usine de production d’anti-infectieux de l’Afrique francophone subsaharienne. La cérémonie a eu lieu en présence du ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle (CMU), Pierre Dimba.

La Côte d'Ivoire, future puissance industrielle

"La production du médicament nécessite une technologique de pointe, d’où l’importance d’un transfert de savoir-faire. C’est ce qui explique la présence du groupe FOSUN PHARMA, premier groupe chinois en matière de production de médicaments qui nous fait l’honneur de s’installer en Côte d’Ivoire’’, s’est félicité le ministre Pierre Dimba.

Il a expliqué que la construction de cette usine en Côte d’Ivoire s’inscrit dans la vision du Chef de l’État, Alassane OUATTARA, de faire de la Côte d’Ivoire une ‘’puissance industrielle’’, en accordant la priorité au développement de l’industrie pharmaceutique.

Pierre Dimba a révélé que le Ministère en charge de la Santé se fixe comme objectif de passer de 6% à 30% de la couverture des besoins nationaux en médicaments d’ici 2030.

Côte d’Ivoire

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture Maladie Universelle a rappelé que le processus pour l’implantation du groupe en Côte d’Ivoire a démarré le 6 décembre 2019 par la signature d’un accord entre l’État de Côte d’Ivoire et le groupe FOSUN PHARMA.

Ce processus s’est poursuivi le 03 mars 2022 avec l’inauguration par le Premier Ministre Patrick ACHI, de la plateforme de TRIDEM PHARMA pour la distribution de médicaments en Côte d’Ivoire et dans la sous-région ouest Africaine.

Pierre Dimba a tenu à rassurer les acteurs du secteur pharmaceutique que le Gouvernement continuera de renforcer les dispositions à l’effet de protéger les producteurs locaux. Dans cette optique des actions vigoureuses sont menées contre le marché illicite. Il s’agit, entre autres de la lutte contre les faux médicaments et les produits médicaux de qualité inférieure (PMQUIF).

Côte d’Ivoire


Par ailleurs, a rappelé le ministre, pour la protection du secteur, des actions majeures sont menées, notamment la mise en place de l’Autorité Ivoirienne de Régulation Pharmaceutique (AIRP) en 2017, le renforcement de la législation et de la réglementation en matière de pénalisation et de criminalisation, la ratification de la convention MEDICRIME en octobre 2021, puis le renforcement de la coopération internationale en matière de lutte contre la prolifération des médicaments prohibés.

‘’Le développement du vaste programme hospitalier et la généralisation de la Couverture Maladie Universelle représentent un important marché de médicaments pour les industriels du secteur’’, a ajouté Pierre Dimba.

Rita Sorgho www.afrique-sur7.ci


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus