Côte d’Ivoire: Le SMIG passe à 75.000 fcfa, soit une hausse de 25%

Le salaire minimum légal augmente de 15 mille FCFA

Bonne nouvelle pour les salariés du privé: Le Smig passe de 60 000FCFA à 75 000FCFA
Par Team Afrique Sur 7
Publié le 24 novembre 2022 à 13:38 | mis à jour le 24 novembre 2022 à 13:38

Le Smig en Côte d’Ivoire passe, à compter du 1er janvier 2023, à 75.000 fcfa, a-t-on appris de sources gouvernementales à Abidjan mercredi.

Bonne nouvelle pour les salariés du privé: Le Smig passe de 60 000FCFA à 75 000FCFA

La Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI, Patronat ivoirien) et les faîtières syndicales s’accordent sur une revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) à compter du 1er janvier 2023. Le SMIG, actuellement de 60.000 fcfa, connaitra ainsi une majoration de 25% à partir du début de l’année prochaine.

Rappelons que le gouvernement ivoirien avait décidé, en novembre 2014, de la revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garanti, qui est passé de 36.607 F CFA à 60 000 F CFA, soit près du double du SMIG. Le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a pris, à l’occasion de la fête de l’indépendance, en août dernier, un décret portant revalorisation du salaire des fonctionnaires et agents de l'Etat, ainsi que des retraités. Une mesure visant à lutter contre la cherté de la vie et la poussée inflationniste créée par la crise russo-ukrainienne.

Le président de la République avait ensuite annoncé des discussions entre le gouvernement et le secteur privé afin de revaloriser le Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti dans un contexte de conjoncture économique mondiale. L’augmentation du SMIG obéit à la volonté du Chef de l’Etat d’améliorer les conditions de vie des populations.


Rita Sorgho www.Afrique-sur7.ci


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus