Mondial 2022 : Samuel Eto'o tabasse un youtubeur algérien au Qatar

Samuel Eto'o donne un violent coup de pied à un jeune algérien en plein Qatar
Par Mael Espoir
Publié le 06 décembre 2022 à 10:27 | mis à jour le 06 décembre 2022 à 10:31

Le président de la Fecafoot, Samuel Eto'o, a violenté un youtubeur algérien au Qatar. Que s'est-il passé?

Samuel Eto'o donne un violent coup de pied à un jeune algérien en plein Qatar

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, l'on aperçoit le président de la Fédération camerounaise de football ( Fecafoot) et légende du football africain, Samuel Eto'o, en train de violenter un jeune homme qui a, en main, une caméra.

Malgré les supplications de plusieurs personnes qui lui demandaient de se calmer, l'ancien buteur du Fc Barcelone tenait absolument à en découdre avec ce jeune homme physiquement maigre.

Il a donc réussi à se créer un boulevard qui lui a permis de projeter le jeune homme au sol avec un violent coup de pied.

La victime en question répond au nom de SADOUNI SM, un youtubeur algérien. Ce dernier s'est d'ailleurs expliqué sur sa chaîne YouTube : « J'ai collé avec Samuel Eto’o, il voulait mon droit d'être discret, il m'a fr..appé parce que je lui ai posé des questions sur Gassama. », a soutenu le Youtubeur algérien qui traîne la réputation d'un véritable provocateur.

Et il ne serait pas à son premier coup d'essai dans ce mondial. Depuis le début de la compétition, ce jeune homme a été aperçu à plusieurs reprises, en train de provoquer des supporters camerounais.

Ayant aperçu Samuel Eto'o, il a tout de suite mis son plan en exécution en posant une question relative aux récents éliminatoires du Mondial 2022. En effet, après la qualification des Lions Indomptables du Cameroun face aux Fennecs d'Algérie, le président de la Fecafoot avait été accusé, par de nombreux algériens, d’avoir acheté l’arbitre du match, Bakary Gassama.

Irrité par la question du youtubeur algérien, Samuel Eto'o est donc rentré dans une colère noire et a réagi de la plus triste des manières. Cette scène de violence est déshonorante. Le comportement de l'icône continentale n'est pas du tout digne d'une légende, et surtout d'un président de Fédération.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus