Qatar: Le youtubeur frappé par Samuel Eto'o s’explique et accuse

youtubeur Sadouni SM frappé par  Samuel Eto'o
Par Eugène SAHI
Publié le 06 décembre 2022 à 16:13 | mis à jour le 06 décembre 2022 à 16:13

Samuel Eto’o qui tabasse un youtubeur algérien, c’est la polémique qui aura marqué la phase des quarts de finale du Mondial Qatar 2022 qui se poursuit ce mardi 06 décembre.

Sadouni SM, le youtubeur algérien frappé par Samuel Eto’o: "Je sais que Eto’o est intouchable car il est célèbre, mais j’espère que justice sera faite"

Depuis quelques heures, une vidéo montrant l'ancienne gloire du football camerounais Samuel Eto'o, assénant un coup de genou au visage d'un youtubeur algérien, est devenue virale sur les réseaux sociaux. Les images montrent l'actuel président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) frapper sèchement au visage un caméraman tombé à la renverse, identifié comme Sadouni SM, 66.000 abonnés sur YouTube.

L'homme à la caméra, semble avoir à nouveau évoqué le barrage retour Algérie-Cameroun (1-2 a.p.), qui a qualifié les "Lions Indomptables" du Cameroun pour cette Coupe du monde au détriment des Fennecs d'Algérie.

"J'ai fait tout ça pour l'Algérie", a expliqué Sadouni SM mardi dans une vidéo face caméra. Je suis au poste de police pour l'enquête. Il faut partager cette vidéo. Comme Eto'o est une personnalité, j'ai peur qu'ils camouflent le dossier, mais j'ai confiance en la police qatari", a poursuivi le youtubeur dans cette vidéo. Sadouni SM a réagi quelques minutes plus tard en expliquant, dans une vidéo, qu’il était dans un poste de police pour déposer une plainte.

« Je suis actuellement au poste de police. Je vais porter plainte contre Samuel Eto’o. Je lui ai parlé de Bakary Gassama et des pots-de-vin lors du match Algérie-Cameroun. Il m’a alors agressé. Il a cassé ma caméra. Je sais que Eto’o est intouchable car il est célèbre, mais j’espère que justice sera faite… Regardez l’état de ma caméra… regardez où il m’a frappé », a-t-il raconté.

Eto'o "m'a détruit ma caméra et mon microphone, il m'a frappé là (montrant son menton, Ndlr)", a-t-il raconté au poste de Police.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus