Côte d'Ivoire - Zouan-hounien: Dominique Ouattara célébrée par le canton Blossé

populations du canton blossé
Par Team Afrique Sur 7
Publié le 08 décembre 2022 à 11:29 | mis à jour le 08 décembre 2022 à 11:30

Les populations du canton Blossé, dans le département de Zouan-hounien, ont exprimé le Samedi 3 Décembre dernier à Bauhieleu, leur reconnaissance à la première Dame Dominique Ouattara, Presidente du Comité national de surveillance de lutte contre le travail des enfants, pour la construction d'un dispensaire dans ledit village.

Zouan-hounien: Les populations du canton Blossé reconnaissantes à la Première dame Dominique Ouattara

La cérémonie, organisée sur le terrain de l'école primaire publique Kouambla Minté Eugène, a vu la participation d’une brochette de cadres, d'une centaine de têtes couronnées, des notables et des chefs coutumiers des treize villages de la sous-préfecture de Yelleu, de tous les villages de la tribu Douè et au-delà.

populations du canton blossé

« La construction d'un dispensaire dans le village de Bauhieleu est l’expression de l'amour qu'ont le chef de l'État de Côte d'Ivoire et son épouse pour le Tonkpi en général et le Blossé en particulier. Aussi traduit-elle à elle seule toute la confiance placée en nos cadres dont le ministre Albert Mabri Toikeusse et son aîné Albert Flindé, ministre gouverneur du district des montagnes, par le Président de la République Alassane Ouattara. Et nous populations du canton Blossé, qui avions déjà bénéficié de nombreux projets sociaux, sous sa gouvernance, tenons à lui exprimer notre profonde gratitude, à travers une cérémonie inédite de reconnaissance et d'hommage à la Première Dame Dominique Ouattara », a indiqué Sopoudé Gabriel, président de l'ARDEBAU, mutuelle de développement de Bauhieleu.

A cet effet, le Président du comité d'organisation, Gueu Bertin, a souligné les impacts positifs de tels projets de développement sur la vie quotidienne des populations; notamment la construction de centre de santé qui, en plus de Bauhieleu, servira la quasi-totalité des villages environnants.

A Bauhieuleu, village de la sous-préfecture de Tiapleu, une dizaine de bâches et tentes pour abri étaient bondés de monde. Preuve que la population de cette partie du Tonkpi a cette soif d'en découdre avec le sous-développement.

C'est sous le patronage du ministre-gouverneur du district des montagnes Albert Flindé que la célébration du développement a tenu ses promesses. L'inauguration du dispensaire de Bauhieleu qui, aux dires du porte-parole des cadres, est la manifestation de l'adhésion des populations du canton Blossé à la politique sociale du président de la République sans cesse animé du désir d'octroyer à ses concitoyens le bien-être à travers un progrès vrai.

Les populations venues très nombreuses à Bauhieleu ont pu faire le constat d'un nouveau contrat de confiance d'une part entre l'État et son et d'autres parts entre le président du conseil régional, Albert Mabri Toikeusse, et le ministre gouverneur du district des montagnes Albert Flindé et y ont pris une part active à travers chants et danses, expressions de leur profonde reconnaissance à la Première Dame pour l'ouvrage fait par le Comité National de Lutte contre le travail des Enfants dont l'histoire fut rappelée par Dr SON Jérôme, proche collaborateur de la Première Dame.

« Ce dispensaire est le fruit de la commission à moi faite par vous à l'endroit de Madame la Première Dame Dominique Ouattara. Sa compassion pour les souffrances de ses parents de tout un canton, le Blossé, a été des plus vives. En 2015, pendant que nous étions là, pour des campagnes présidentielles, nous avions sollicité votre suffrage pour le candidat Alassane Ouattara. En retour, vous nous aviez posé la question du dispensaire. J'avais alors promis faire le retour à mes mandats. Touchée par la souffrance des femmes et des enfants de cette localité, la Première Dame a promptement réagi en mettant à contribution le Conseil Café-Cacao qui s'est hâté de réaliser ce joyau. Quoi de plus normal que cette dame au cœur d'or soit ainsi honorée », a révélé Dr Son Jérôme, Conseiller Technique de la Première Dame.

populations du canton blossé

Sopoudé Gabriel, président de la mutuelle de développement de Bauhieleu, parlant au nom des siens a exprimé toute la gratitude pour le joyau, « Cette architecture primordiale aide déjà et continuera pendant très longtemps d'aider les parents. » s'est-il réjoui avant d'ajouter :

« Le village mythique de Kouambla Minté Eugène, grand Leader et grande figure emblématique du canton Blossé, avec la population du pays rural de plus de 5000 âmes rend un hommage mérité à Madame la Première Dame. Donner et protéger la vie exige un cadre serein. C'est pourquoi nous plaidons pour qu'elle aide à faire de ce dispensaire un Centre de santé doté d'ambulance, de moyens techniques efficients pour l'évacuation des malades vers le très lointain hôpital général de Zouan-hounien. »

Consciente des dangers liés à l'immigration clandestine et refusant le syndrome de l'exode rural, le porte-parole des jeunes a plaidé pour la construction urgente d'un foyer des jeunes doté d'un espace récréatif.

A la demande d'une maternité, qui renforcera non seulement le patrimoine de santé, mais aussi le réseau de soin de proximité, le ministre d'État Albert Mabri Toikeusse a promis la construire et l'équiper entièrement.

Le président du conseil régional du Tonkpi et le ministre gouverneur Albert Flindé, ont procédé a l'ouverture officielle du centre de santé de Bauhieleu sur des notes gaies. « Pour ma part, ma présence à Bauhieleu aux côtés du ministre d'État Mabri Toikeusse est gage d'une nouvelle ère pour le Tonkpi : celle du travail et de la vraie fraternité » a conclu le ministre-gouverneur du district des montagnes.

Une correspondance de

Sony WAGONDA


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus