Côte d'Ivoire : Patrick Achi lance les travaux de construction de 40 marchés

Patrick Achi , Premier ministre de Côte d'Ivoire
Par Team Afrique Sur 7
Publié le 08 décembre 2022 à 01:19 | mis à jour le 08 décembre 2022 à 01:19

C’est un pas important vers la souveraineté alimentaire que vient de poser l’Etat ivoirien. A Yakassé-Attobrou, dans la région de « La Mé », le Premier Ministre Patrick Achi, a lancé ce mercredi 7 décembre 2022, les travaux de construction de 40 marchés de proximité repartis sur toute l’étendue du territoire national.

Le Premier Ministre Patrick Achi : « Il faut rapprocher les producteurs des clients »

Initiés dans le cadre de la deuxième phase du Programme social du gouvernement (PS Gouv2), ces marchés de proximité visent à contribuer à faire baisser les coûts des produits vivriers tout en permettant de réduire les pertes post-récoltes pour les producteurs. Devant les populations de Yakassé-Attobrou, le chef du gouvernement a évoqué l’importance de ces infrastructures.

patrick Achi

« Le marché est ce qui est au cœur du développement d’une ville, d’une sous-préfecture, d’un village. On sait les difficultés que nous avons dans les lieux où il n’y a pas de marchés. Un marché, c’est générer des revenus, un marché, c’est la vie », a déclaré Patrick Achi.

Le Premier Ministre qui a souligné l’impact de ces marchés sur l’amélioration des conditions de vie des populations, notamment, celles des femmes, principales actrices du vivrier, a rappelé que le gouvernement, à travers un programme de 260 milliards de Francs CFA dédié à la modernisation de la chaine de valeur agricole, entend faire toujours un peu plus pour les producteurs, particulièrement dans le secteur du vivrier.

« Il faut rapprocher les producteurs des distributeurs et des clients », a soutenu Patrick Achi. Selon le chef du gouvernement, ces marchés vont donner la possibilité de « créer un écosystème qui permet au milieu rural d’améliorer sa condition de vie ».

Entièrement financée par l’Etat ivoirien pour un montant de 6,2 milliards de Francs CFA, la construction de ces 40 marchés de proximité représente la première phase du projet qui doit aboutir, in fine, à la construction de 155 marchés pour un montant total de 20 milliards de Francs CFA.

patrick Achi

Gérés par des comités composés d’acteurs ruraux et de l’Office d’aide à la commercialisation des produits vivriers (OCPV), ces marchés de proximité devront par ailleurs permettre d’accroitre d’au moins 20%, les revenus des producteurs bénéficiaires et de collecter au moins 165.000 tonnes de produits vivriers pour approvisionner les marchés, en particulier ceux d’Abidjan.

Pour Souleymane Diarrassouba, Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, ce projet qui « s’inscrit dans la vision du Président de la République d’assurer la souveraineté alimentaire, va permettre l’accessibilité du vivrier aux consommateurs ».

Quant à Bernard Adou, Directeur-général de l’OCPV, il a précisé que ces marchés seront équipés de tricycles et de camions afin d’assurer le transport des produits vivriers.


+ Afficher les commentaires
Articles les plus lus